Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lady Gaga nue et déchaînée dans ''Do What You Want'', son clip perdu...

13 photos
Lancer le diaporama
Extrait du clip de Lady Gaga et R. Kelly pour le single "Do What You Want", réalisé par Terry Richardson fin 2013.

En décembre, Lady Gaga accusait son management d'avoir raté le lancement de son nouveau single, Do What You Want en duo avec R. Kelly, et d'empêcher la sortie de son clip. Cette semaine, le New York Post révélait que c'était la chanteuse qui avait pris la décision de ne pas montrer cette nouvelle vidéo en raison de son contenu jugé trop sexy et des casseroles de R. Kelly et du réalisateur Terry Richardson, alors soupçonné d'abuser sexuellement des mannequins qui se présentent devant son objectif. Ce vendredi 20 juin, le site américain TMZ.com publie un extrait dudit clip... au contenu bien peu catholique.

Dans cette vidéo, Lady Gaga est nue sur une table, prête à être auscultée par un docteur aux drôles d'intentions : R. Kelly. Non seulement il la tripote sous le drap, mais il fait appel à de nombreuses infirmières, dont l'uniforme semble avoir été acheté au sex-shop du coin, lesquelles prodiguent des soins bien (dé)culottés à la chanteuse. Dans une autre scène, on retrouve une Lady Gaga nue comme un ver, se faisant photographier par le très controversé Terry Richardson (qui s'offre du coup un caméo dans sa propre vidéo) et se vautrant sur des coupures de journaux la concernant. Bref, le peu que l'on découvre de ce clip révèle une esthétique particulièrement cheap. Décevant...

Passé la contrariété de ce beau raté, malgré une chanson sacrément groovy, Lady Gaga rebondissait quelques mois plus tard en publiant le single G.U.Y. Se souvenant sans doute que l'on n'est jamais mieux servi que par soi-même, la Mother Monster s'employait à en réaliser le clip. Un clip délirant, foisonnant de références à la pop culture, avec les appariations d'Andy Cohen et des Real Housewives of Beverly Hills... Le tout a été tourné dans une villa mythique, Hearst Castle, construite par le magnat William Randolph Hearst à San Simeon, une ville fantôme de Californie. Les lieux sont célèbres pour leur sublime piscine de Neptune que Lady Gaga met particulièrement en valeur dans son clip.

Actuellement en tournée avec son spectacle intitulé ArtRave: The Artpop Ball, Lady Gaga chantera à Paris les 30 et 31 octobre et bouclera son world tour le 24 novembre... toujours à Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel