Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les Insus se payent Corine Marienneau : "Nous ne sommes pas Téléphone"

Concert Les Insus ? - retour du groupe "Téléphone" sur scène avec Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka - à Bordeaux le 18 mai 2016. © Patrick Bernard-Quentin Salinier / Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Concert Les Insus ? - retour du groupe "Téléphone" sur scène avec Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka - à Bordeaux le 18 mai 2016. © Patrick Bernard-Quentin Salinier / Bestimage
Avant de reprendre la route, premier bilan de retrouvailles inédites dans l'histoire du rock français...

Samedi 12 novembre au Zénith de Paris, Téléphone - pardon, Les Insus ? - devait donner son dernier concert après une reformation historique et surprise fin 2015, mais le succès en a décidé autrement. Sans Corine Marienneau, la bassiste des années Téléphone, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka ont rempli les plus grandes salles de l'Hexagone sous un nouveau nom et en compagnie d'un petit nouveau à la basse : Aleksander Angelov. Avant de repartir sur les routes en 2017 et un Stade de France en septembre, le nouveau quatuor s'est longuement confié dans Paris Match.

Depuis leurs retrouvailles inespérées, les trois rockeurs vétérans ne s'étaient pas exprimés dans la presse avant une interview publiée par Le Parisien, le 15 novembre. Cette semaine dans Paris Match, Jean-Louis, le jeune papa Louis et Richard se confient plus longuement encore. Il en ressort que Téléphone est bel et bien enterré, qu'ensemble, avec Alex à la basse, ils sont Les Insus ? et rien d'autre. Et c'est une nouvelle fois Corine Marienneau qui en prend pour son grade. Louis Bertignac dégaine le premier : "Dans notre histoire, c'est moi qui ait intégré Téléphone. Et je me suis ramené avec Corine, ma fiancée de l'époque. Donc je faisais de la musique avec mes potes et ma meuf. Elle n'arrêtait pas de critiquer Jean-Louis, qui faisait la même chose. Donc je faisais le tampon entre tout le monde. Aujourd'hui, je suis juste avec mes potes, et c'est une vraie respiration."

Téléphone n'existe plus

Avec le temps, Jean-Louis chante mieux, Louis joue mieux, etc. Leur plaisir sur scène est différent : "C'est comme le vélo, poursuit Bertignac, c'est revenu tout de suite. Il n'y a plus de tensions musicales ; au contraire, il se passe enfin des trucs humains entre nous." Jean-Louis Aubert évoque "la tendresse" qui les unit et Richard Kolinka de répéter combien il ne regrette pas Corine : "Quand tu montes un groupe comme Les Insus ?, si tu n'as pas un minimum d'amour, ce n'est pas possible. Corine ne m'a jamais aimé, je ne l'aime pas non plus, je lui ai dit avant la tournée. J'ai lu son bouquin et, franchement, j'ai eu l'impression que nous n'avions pas été dans la même histoire. Après, chacun a vécu les choses différemment." Le livre en question, c'est l'autobiographie (Le Fil du temps), parfois féroce, que Corine Marienneau a sortie en 2006. Ses histoires d'amour successives avec Bertignac puis Aubert, son dégoût des groupies, la gloire soudaine et les excès qui vont avec sont au coeur du livre que les garçons ont gardé en travers de la gorge.

Si bien qu'aujourd'hui, Les Insus ? ont beau jouer le répertoire de Téléphone, les garçons se revendiquent comme un nouveau groupe. "Alex fait totalement partie du groupe, affirme Kolinka. Nous ne sommes pas Téléphone..." Quant au jeune bassiste, il ne sent pas concerné : "Je n'avais jamais entendu parler de toutes ces histoires avec Corine, donc je n'ai eu aucune pression de ce côté-là (...) Ils me font sentir que je suis un membre du groupe."

Reste que Corine Marienneau, qui avait pourtant fait part de son désir de retrouver ses anciens compagnons sur scène, n'a pas dit son dernier mot. Un second tome de son autobiographie est annoncé. Elle y évoquera sa vie après Téléphone et la poursuite de ses aventures musicales avec Louis Bertignac ; c'était bien avant qu'il ne se fâche à la sortie du premier tome, bien sûr...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Katy Perry, une poupée pop très décolletée pour un concert édulcoré
Quand Taylor Swift se prend pour Bree Van de Kamp
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...