Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marc-Olivier Fogiel : Les vraies raisons de son départ d'Europe 1 !

Marc-Olivier Fogiel quitte Europe 1
3 photos
Lancer le diaporama

C'est un véritable séisme qu'est l'annonce de Marc-Olivier Fogiel, pillier de la matinale d'Europe 1. En ce jeudi 27 janvier 2011, il vient de confirmer son départ de la station : une démission effective d'ici mars, afin que Denis Olivennes (nouveau patron d'Europe 1 depuis le départ d'Alexandre Bompard) puisse trouver une alternative.

Ce départ coïncide évidemment avec celui de Nicolas Demorand et a lieu quelques mois après le départ de Bompard. A cette époque, les rumeurs disaient déjà que Fogiel pourrait lui aussi quitter le navire... Mais tout avait été nié. Lors de l'avant-dernière vague de Médiamétrie, les audiences étaient encore au top, mais les résultats Médiamétrie de novembre-décembre 2010 avaient de quoi inquiéter la station avec une importante perte d'auditeurs, que certains imputaient aux absences de Fogiel.

Pas de désaccord avec le patron

Dans l'interview qu'il accorde au figaro.fr, Marc-Olivier Fogiel explique le point de départ de son départ : "J'ai pris ma décision il y a plusieurs jours. J'ai d'abord fait le choix de rester à Europe 1 après le départ d'Alexandre Bompard car je suis très attaché à cette maison et pour voir ce que Denis Olivennes souhaitait faire. Ces deux derniers mois, Denis a travaillé à redéfinir le modèle d'Europe 1 pour que la dynamique continue. Sa réflexion est fondée et, comme il me l'a demandé, j'y ai participé. Pendant deux ans et demi, j'ai travaillé aux côtés de la rédaction de façon monomaniaque pour accompagner une relance qui a porté ses fruits, ce qui m' a procuré du plaisir mais aussi demandé beaucoup d'efforts. Je décide de partir maintenant car ce nouveau schéma qui se met en place devra être porté par des journalistes qui s'engagent pleinement sur la durée".

Les audiences ne sont pas en cause

Mais les audiences ne sont pas la seule explication comme le précise le principal intéressé au figaro.fr : "La dernière vague est certes décevante mais ne ressemble en rien à ce que nous avons vécu durant ces années. Il faut regarder la tendance sur deux ans et demi. [...] La matinale représente 60 % du chiffre d'affaires d'Europe 1. En deux ans, le nombre de spots commercialisés sur la tranche a progressé de 8 %. je suis fier d'avoir, avec la rédaction, couvert et traité l'information de manière rigoureuse et réussi à avoir les bons sujets au bon moment et bien traités. Nous avons obtenu cela grâce à la mobilisation continue des équipes. Ce n'est pas sur mon nom que s'est fait l'audience, au contraire il aurait pu être un repoussoir !"

L'explication vient directement de Marc-O

C'est donc dans ce contexte que l'animateur a décidé de quitter la rédaction. Une vision des choses qu'il explique parfaitement dans le courriel envoyé aux salariés d'Europe 1, ce jour, à 18h59.

Au moment où Denis OLIVENNES prend les rênes de notre station, j'ai pris la décision de quitter Europe1 et de le faire maintenant pour ne pas handicaper la vie de notre maison.

En effet, nous vivons aujourd'hui une période de transition. Denis, à raison, mène une large réflexion sur ce que devra être le modèle qui permettra à la station de poursuivre sur sa dynamique de succès. Dans ce cadre, il aurait souhaité que je me projette sur une nouvelle saison de matinale. Après avoir beaucoup réfléchi, m'étant tellement engagé dans la période précédente, je ne me sens pas les ressources nécessaires pour recommencer, pour accompagner cette nouvelle aventure qui demandera aux personnes qui la porteront de s'investir dans la durée ... Au moment où ce chantier va être enclenché, et après en avoir parlé à Denis OLIVENNES, je préfère partir dès à présent, pour ne pas en le faisant dans quelques mois, faire perdre du temps à Europe 1 qui sera donc déjà sur une nouvelle route. Je sais combien la semaine a déjà été difficile pour la maison, mais cela vous permettra, j'espère, d écrire cette nouvelle page grâce à un renouvellement des équipes autour de lui.

Bien évidemment, je vais rester le temps nécessaire pour que Denis puisse s'organiser. Nous sommes convenus de travailler main dans la main pour trouver l'anchorman qui assurera la continuité de l'antenne jusqu'en juin ... Je souhaite à Denis beaucoup de succès, un succès qui sera le votre et que vous méritez vraiment. Et permettez moi d'espérer, du fond du coeur, que cette Présidence vous accompagnera dans la durée pour enfin donner la stabilité qui manque tant à cette maison et qui fait qu'à chaque fois il faut tout recommencer.

En ce qui me concerne, je pars avec le sentiment du travail accompli, avec de la fierté mais aussi de la tristesse a l'idée de vous quitter. Depuis 2 ans 1/2, je me suis investi à 200 % aux cotés d'Alexandre BOMPARD dans son projet de relance, et j'ai fait le maximum pour fédérer toutes les énergies et ainsi porter au mieux votre travail. Cette alchimie assez incroyable nous a permis de vivre 30 mois uniques, forts, intenses auxquels les auditeurs ont été sensibles puisqu'ils y ont adhéré de façon assez spectaculaire. Les résultats décevants de la dernière vague d'audience, peu cohérents puisque succédant a une rentrée record, ne doivent pas nous faire oublier que près de 300 000 auditeurs ont rejoints la matinale en deux ans, soit une augmentation de 11% de la PDA ! (+ 54 % sur les 25/49 ans). Peu de radios ont connu une telle progression sur cette tranche en quelques mois. C'est la réponse implacable que j'opposerai à ceux qui tenteront de voir dans les derniers résultats d'audience une explication à ma décision. Nous pouvons être fiers de notre succès. Un succès qui a permis à la régie publicitaire de servir 8% de plus de spots le matin depuis 2 ans. (Quand on sait que la matinale représente 60% du CA, c'est donc fondamental). Et je le dis d'autant plus fort, que celui ci n'est pas le mien, mais bel et bien celui d'une équipe formidable. Je ne doute pas un instant que vous poursuivrez votre travail sur cette dynamique.

Sur un plan plus personnel, je voulais vous remercier chaleureusement de m'avoir accueilli de cette façon. Je n'avais jamais vécu une expérience aussi forte, ces moments de vie, de cohésion, vont me manquer. Nous avons couvert ensemble une actualité très dense, nous avons été présents sur tous les grands événements : les élections américaines, mais aussi les Régionales ou les Européennes, la crise économique, la Coupe du Monde de foot, le tremblement de terre en Haïti, ou encore la révolution tunisienne. Ensemble, nous avons sorti bon nombre d'informations et de témoignages exclusifs qui ont donné le tempo à l'actualité. J'espère que d'autres aventures nous permettront de nous retrouver.

Enfin, je souhaite remercier Arnaud LAGARDERE, qui n'a jamais manqué, pendant ces 3 ans, de me manifester son soutien et de saluer le travail de la rédaction.

Pour ma part, riche de ces quasi 3 ans immergé dans cette formidable rédaction, je vais maintenant répondre aux propositions de télévision pour la rentrée que l'on a pu me faire, et je vais rejoindre Matthieu PIGASSE pour développer des nouveaux projets éditoriaux, de presse magazine, numérique au sein des Nouvelles éditions Indépendantes, sa holding, (les inrockuptibles, actionnaire principal du groupe le monde).

Voila, je viendrai évidemment échanger avec vous rapidement pour pouvoir développer de vive voix les motifs de cette décision si dure à prendre et pourtant annoncée si souvent par d'autres sans réalité.

A lundi ...

De nouveaux horizons pour notre célèbre Marco ? Un retour assuré à la télé ? La station Europe 1 s'en relèvera-t-elle ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Marc-Olivier Fogiel ému par son compagnon François Roelants dans "Bonsoir !" sur Canal+ le 23 février 2019.
Marc-Olivier Fogiel évoque le tsunami de 2004 sur France 2, le 12 décembre 2018.
Tomer Sisley parle de sa femme Sandra sur TF1 dans 50 minutes Inside le 2 février 2019
kkoih
Exclu - Marion Bartoli au micro de Purepeople.com.
Jules Benchetrit dans Vivement Dimanche le 16 décembre 2018
Elodie Gossuin livre les secrets de son couple avec Bertrand Lacherie, son mari depuis 12 ans, au micro de "Purepeople.com" en février 2019.
Stéphane Bern évoque une phobie développée durant son enfance, le 17 avril 2019 sur France 2 devant Michel Cymes.
Christophe Beaugrand se confie sur "Big Bounce Battle", nouvelle émission qu'il coanime avec Laurence Boccolini sur TF1.
Vanessa Lawrens, candidates des "Anges 11" (NRJ12), répond au micro de "Purepeople.com" à son ex Ilan qui révélait qu'elle se droguait.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel