Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Johnny Hallyday : Jean-Claude Camus raconte leur dernière soirée, samedi

Le producteur historique des spectacles du rockeur fait face à la triste nouvelle.

Johnny Hallyday est mort dans la nuit du mardi au mercredi 6 décembre 2017. Il était réconcilié depuis peu avec le producteur historique de ses tournées, Jean-Claude Camus. En plus de trente ans de collaboration, les deux hommes ont connu de grandes déceptions mais ont aussi relevé des défis incroyables comme la traversée du Parc des Princes en 1993 par un Johnny Hallyday téméraire ou les premiers shows au Stade de France en 1998. Joint par téléphone par Yves Calvi et Marc-Olivier Fogiel pour RTL, l'ancien producteur de 79 ans a bien dû mal à dissimuler sa tristesse.

"Je suis dans un bain de tristesse. Je viens de perdre plus de trente-cinq ans de ma vie, commence Jean-Claude Camus, la voix tremblante. J'ai eu la chance, grâce à Laeticia, de passer la soirée de samedi avec lui. C'est une perte immense, c'est surtout l'ami qui s'en va avec qui j'ai vécu de tellement bons moments. (...) Samedi, quand je l'ai vu, j'ai blagué avec lui. Je n'ai rien laissé paraître du choc que j'avais eu. Et c'est incroyable parce que... C'est incroyable cette dernière parole ridicule que je vais vous dire. Quand après le dîner – j'ai dîné avec Laeticia et sa famille –, elle me dit : 'Ben, viens lui dire au revoir.' Il me regarde et il me dit : 'T'as une tâche.' Et en effet, pendant le dîner j'avais fait une toute petite tâche sur mon pullover." Jean-Claude retient de gros sanglots : "C'est sa dernière parole avec moi."

Marc-Olivier Fogiel interroge aussi Camus sur le possible hommage national que pourrait recevoir le rockeur. "Écoutez, là, j'ai pris la route cette nuit pour revenir à Paris. On l'avait déjà fait de descendre de l'Arc de Triomphe jusqu'à la tour Eiffel pour son spectacle, comme un chef d'État, et là, si ça se fait, ce sera évidemment dans d'autres circonstances." La question se pose à l'Élysée, c'est la famille qui décidera.

Le 29 octobre, dans la maison de Johnny de Marnes-la-Coquette, aujourd'hui assiégée par les fans en pleurs et les journalistes, Laeticia avait organisé un anniversaire surprise pour les 79 ans de Jean-Claude Camus. L'ancien producteur en garde un souvenir merveilleux : "C'était une journée formidable, parce que il m'a fait écouter sept ou huit chansons du prochain album." Camus évoque le sens de la perfection de Johnny Hallyday et se rappelle que ce dernier voulait encore arranger un ou deux détails sur ces chansons. "Je ne pense pas qu'il ait eu le temps de le faire. Mais en tout cas, il est parti, croyez-moi, bien entouré. Je rends hommage vraiment à Laeticia, j'étais présent, j'ai vu comment elle s'en occupait et, grâce à elle, j'ai pu être à ses côtés."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Voiture de course et Laetitia dans les bras d'un basketteur : Johnny se lâche à Los Angeles