Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

ONPC - Christine Angot divise, Laurent Ruquier la défend !

11 photos
Lancer le diaporama
Le nouvelle polémiste peut compter sur le soutien de l'animateur.

Il y a quelques jours, Éric Naulleau a publiquement critiqué le recrutement de Christine Angot dans On n'est pas couché. Auprès de Paul Wermus pour VSD, le polémiste a déclaré : "Est-ce qu'une romancière parmi les plus médiocres de ces dernières années fera une bonne critique ?"

Samedi 2 septembre, quelques heures avant la grande première de l'écrivain de 58 ans dans ONPC, Laurent Ruquier a pris sa défense dans l'émission On refait la télé sur RTL. Et il n'y est pas allé de main morte avec son ex-collègue.

"Éric Naulleau a été un très bon chroniqueur mais, que je sache, il n'a pas pour l'instant vendu beaucoup de livres", a tout d'abord déclaré l'animateur avant de préciser que son ancien collaborateur a "mal digéré" son départ du programme après quatre ans d'antenne.

Puis, Laurent Ruquier a tenu à rappeler que c'est un peu grâce à lui si Éric Naulleau s'est fait un nom : "Je pense avoir aidé à le faire connaître, je ne suis pas sûr qu'on le connaissait beaucoup avant. Donc je pense qu'il pourrait au moins avoir ce petit souvenir et se dire, 'Allez, je laisse tranquille ceux qui me succèdent à ma place.' Ce serait élégant de sa part." Le message est clair !

Gentil message de Yann Moix

Sur le plateau d'On n'est pas couché, le présentateur de 54 ans a donc chaleureusement accueilli sa nouvelle recrue. Tout comme Yann Moix qui a déclaré : "Je l'accueille avec une particulière énergie, parce que c'est un écrivain que j'admire et que j'aime artistiquement. C'est un être humain qui gagne à être connu et que j'ai la chance de connaître depuis dix ans. (...) Elle est tout le contraire de la réputation qu'on veut lui faire quand on ne l'a pas lue, quand on ne la connaît pas et quand on n'a pas appris à l'aimer, comme c'est mon cas."

Christine Angot a pour sa part révélé pourquoi elle a accepté de faire partie du programme : "Quand vous [Laurent Ruquier, ndlr] m'avez appelée, j'ai dit : 'Je ne comprends pas, je ne vois pas pourquoi il m'appelle.' Puis, après, je me suis dit : 'Pourquoi je ne le ferais pas'. (...) Il faut arriver à parler ! Même dans une salle blanche, même dans une salle éclairée où normalement on ne peut pas parler, c'est pour essayer de parler quand même !"

Une première qui ne fait pas l'unanimité

Pour sa première, Christine Angot a fait face à Jean-Michel Blanquer, Saphia Azzedine, Nolwenn Leroy, Mathieu Almaric, Henri Leclerc et Emmanuel Brault. Et si il n'y a pas eu de vague, on ne peut empêcher le traditionnel bashing autour des nouveaux polémistes, Vanessa Burggraf en a d'ailleurs largement fait les frais. Christine Angot a donc eu droit à son lot de tweets enragés. Certains lui ont reproché d'être trop effacée, d'autres n'ont pas apprécié ces trop longues tirades.

Ce premier numéro de la nouvelle saison d'ONPC a en tout cas réuni 1,10 million de téléspectateurs, soit 18,4% de part de marché. Le lancement de l'édition précédente avait fédéré 1,12 million de personnes, soit 16,0% du public selon Médiamétrie.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
PPDA, Michel Drucker, Sophie Davant : leurs looks improbables à leurs débuts
Neil Patrick Harris : papa gâteau, il s'éclate avec son homme et ses jumeaux Harper et Gideon
Sébastien Cauet met le feu pour un concert au Champ de Mars !