Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Stan Wawrinka : Sa femme, brisée, raconte son calvaire, "seule avec un bébé"...

Stanislas Wawrinka, pour tenter de franchir un palier dans sa carrière de tennisman, a décidé d'abandonner sa famille...
Stanislas Wawrinka, pour tenter de franchir un palier dans sa carrière de tennisman, a décidé d'abandonner sa famille...

Stanislas Wawrinka a fait le grand ménage en 2010. Membre solide du top 20 de l'ATP, le numéro 2 du tennis suisse, derrière le maître Roger Federer (avec lequel il forma l'irrésistible paire Fedrinka qui rapporta l'or olympique en 2008), court toujours, dans le sillage de son récent premier quart de finale de Grand Chelem (à l'US open 2010), après un premier grand succès. Et pour transformer l'essai, il a pris, à 25 ans, des décisions drastiques : il a commencé par se séparer de son entraîneur pour s'attacher les services de Peter Lundgren (qui collabora notamment avec Federer), puis s'est débarrassé sans atermoiements sa femme Ilham Vuilloud, qu'il avait épousée moins d'un an auparavant en décembre 2009, et qui l'avait fait en février 2010 papa d'une petite Alexia.

Peu disert de nature, Stan Wawrinka s'est contenté de confirmer la véracité de la nouvelle, récemment éventée par NZZ, dans une conférence de presse précédent sa rentrée sur les courts à Chennaï, en Inde : "On va juste faire en sorte que la petite souffre le moins possible de cette situation." Son épouse en revanche, brisée, après avoir cru à un possible retour de flamme, s'épanche, à présent que l'affaire est connue de tous, dans les médias helvétiques sur les circonstances de leur rupture... unilatérale. Après s'être confiée à 20 Minutes.ch, Ilham, animatrice sur la TSR, âgée de 36 ans et désormais mère célibataire, s'exprime auprès du Matin suisse.

La séparation, brutale, remonte au mois de septembre 2010 : "Le 20 septembre, Stan est rentré du Kazakhstan, où il avait défendu les couleurs de la Suisse en Coupe Davis. Il a joué un peu avec notre fille avant de la mettre au lit. Puis il m'a fait part de sa décision."

Auprès du Matin, elle répète que son mari est devenu "méconnaissable" depuis qu'il a revu ses ambitions et depuis qu'il a un nouvel entraîneur : "Le ciel m'est tombé sur la tête. Et nos proches ont été tout aussi surpris. Lors de l'US Open, début septembre, Stan m'avait fait parvenir un bouquet de fleurs et dit que je lui manquais. Puis lorsqu'il m'a quittée, il m'a expliqué que depuis qu'il avait changé d'entraîneur, en juillet 2010, le tennis était redevenu sa priorité, qu'il avait trouvé un nouvel élan, qu'il n'avait plus que cinq ans devant lui et qu'il voulait se consacrer à fond à son métier. Je l'ai trouvé méconnaissable. Il parlait tennis, tennis et encore tennis."

Dépitée, Ilham rappelle que, en 5 années de vie de couple, vie affective et carrière tennistique étaient conciliables. Pour Stan, ce n'est plus possible désormais. "Depuis qu'il a un nouvel entraîneur, il s'entraîne tout le temps, il multiplie les rendez-vous avec les sponsors et il n'a plus de temps à nous consacrer. Il m'a dit qu'il ne voulait plus se sentir obligé de rentrer en Suisse d'un tournoi à l'autre, qu'il voulait se sentir libre de choisir les tournois qu'il disputerait."

Désormais résignée, sûre que son mari ne reviendra pas, Ilham Vuilloud trouve une maigre consolation dans l'amour de Stan pour leur fille Alexia : "Lorsqu'il est en Suisse, et il l'a été tout le mois de décembre, il vient voir sa fille. Alexia, il l'aime plus que tout au monde (...) J'espère simplement que Stan sera toujours présent pour sa fille."

Quand à elle, il ne lui reste qu'à faire le deuil : "C'est dur d'être seule avec un bébé. J'essaie de faire de mon mieux pour Alexia. Et je peux compter sur mes parents ainsi que sur ceux de Stan. Mais je souffre. D'abord parce qu'on ne quitte pas les gens du jour au lendemain. Ensuite parce que j'ai été adoptée et j'accorde donc une importance toute particulière à la notion de famille. Je me réjouissais de réveillonner avec mon conjoint et notre fille. Je n'ai pas connu ce bonheur."

Loin de là, Stanislas Wawrinka a passé sans encombres son premier tour à Chennaï, un tournoi dont il avait atteint la finale en 2010. L'avenir dira si son choix de vie, bien différent de celui du numéro deux mondial Roger Federer (mari et papa de jumelles comblé), sera payant.

Guillaume Canet et le rêve américain : l'acteur et réalisateur français tourne à New-York !
Kim Kardashian : En transparence au bras de Kanye West pour le défilé Givenchy
Jade Foret et Arnaud Lagardère très complices pour le défilé Chanel
Jason Statham et Rosie Huntington-Whiteley amoureux à Paris
Taylor Lautner, raide dingue de sa chérie Marie Avgeropoulos
Jean-Paul Belmondo honoré à Cannes avec sa Barbara
Marion Cotillard sexy pour la première de Blood Ties à Paris sous les yeux de Guillaume Canet
Reese Witherspoon (presque) incognito avec son chéri dans les rues de Paris
Julie Gayet : une actrice à l'élégance so frenchy
Ces couples de stars qu'on avait oublié !
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel