Thomas Dutronc : Sa plus grosse boulette...

Valeur montante de la chanson française grâce aux 600 000 exemplaires écoulés de Comme un manouche sans guitare, son premier album, Thomas Dutronc continue de parcourir la France avec son deuxième disque, Silence on tourne, on tourne en rond. Ce mercredi 30 mai, le fils de Jacques Dutronc et Françoise Hardy est dans le nouveau numéro de L'Optimum et se soumet à leur délicat test de style.

La question qui nous intéresse, est celle de son plus bel impair dans la vie. Autant vous dire que Thomas Dutronc a fait très fort dans l'indélicatesse. On le laisse vous raconter : "On m'avait proposé d'assister à un festival de courts métrages à la Réunion. Je n'aime pas prendre l'avion et je suis hypocondriaque et phobique des insectes. Mon manager m'envoie le mail de demande et je lui réponds - avec humour : 'Je te laisse répondre avec ta diplomatie légendaire qu'aller au festival du chikungunya ne me branche pas trop." Il envoie donc un mail d'excuse bidon... mais avec ma réponse ! La fille à la Réunion l'a hyper mal pris. On s'est fait traiter de racistes. Un cauchemar !" On appelle ça une boulette !

En tournée tout l'été, Thomas Dutronc et ses musiciens assureront quelques dates cet automne avant d'investir l'Olympia du 16 au 18 janvier 2013. L'intégralité de cette interview est à lire dans L'Optimum, déjà en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos
Amy Winehouse, émue aux larmes quand elle entend son papa chanter pour elle
Pete Doherty incontrôlable, sa folle virée parisienne
Bono, Chevalier de la Légion d'Honneur, rock star et artiste peintre à ses heures perdues...
Commentaires