Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Ca ne regarde que moi mais..." : Marc Lavoine vexe Vianney dans The Voice, échange épineux

"Ca ne regarde que moi mais..." : Marc Lavoine vexe Vianney dans The Voice, échange épineux
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
11 photos
Dans "The Voice", certains Talents sont malgré eux au coeur de vives conversations. Deux candidates en particulier ont notamment suscité le débat samedi soir après leur battle entre les coachs Vianney et Marc Lavoine.

Ce samedi 2 avril 2022 étaient lancées les premières battles de la nouvelle saison de The Voice sur TF1. Chaque coach a été soumis à des choix difficiles entre leurs Talents et plus particulièrement Vianney. Le chanteur a notamment décidé de faire s'affronter deux grandes voix pleines d'énergie, celle de Paloma et celle de Louise. Vianney leur a fait revisiter le tube de Lomepal Trop Beau. Un défi qu'elles ont relevé haut la main selon lui.

"Cette chanson elle est hyper dure, réellement, ça demande énormément de travail pour maîtriser cette chanson. Il y a des débits très différents, un jeu d'harmonie, qui réclament d'être très précis. Toutes les deux, elles sont un peu déglingos et c'est toute leur beauté, elles ont une vraie folie et sont arrivées a la canaliser techniquement. Je suis très fier", a-t-il jugé à la fin de leur prestation.

Sa camarade Amel Bent a totalement partagé son point de vue et a confié avoir été conquise par les deux jeunes femmes, se retrouvant même dans l'incapacité de les départager. "Ces battles, elles sont rares, elles sont précieuses, elles te mettent une claque... Vous vous êtes vraiment mélangées, vous avez fusionné, on ne peut pas choisir. Toutes les deux, vous êtes vibrantes ! Je vais décortiquer vos vibes... woaaah", s'est emballée la chanteuse très enceinte.

Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire

En revanche, Marc Lavoine est apparu beaucoup moins enthousiaste que ses confrères. "Ca ne regarde que moi et ce n'est surtout pas un jugement de valeur. Mais j'aurais voulu plus de silence en fait. J'ai trouvé ça un peu trop riche, les vibes de la fin... Too many notes pour moi. J'aime le silence quand la voix reprend parce que justement ça lui donne une force simple", a-t-il expliqué, vexant alors quelque peu Vianney à l'origine de tous ces arrangements.

"Moi j'ai trouvé au contraire que ce n'était pas du tout vulgaire à la fin, ou démonstratif dans le mauvais sens du terme... Le côté démonstratif, rouler des mécaniques à la fin parce qu'on sait le faire... Elles ne font pas ça du tout", a-t-il défendu, le visage fermé. "Je n'ai pas dit vulgaire !, l'a alors corrigé Marc Lavoine. Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire en tout cas, je me suis peut être mal exprimé alors."

Vianney a ensuite préféré balayer l'avis de son copain coach d'un revers. "C'est intéressant mais les trois ici (en parlant de lui, Amel Bent et Florent Pagny, ndlr) sont plus intéressants sur ce coup-là", a-t-il lâché avant de se fendre d'un rire.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image