Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

"Des hommes et des dieux" convertit l'Amérique !

3 photos
Lancer le diaporama

Des hommes et des dieux, grand gagnant des César avec notamment le trophée du meilleur film, n'a pas été sélectionné pour la catégorie "meilleur film étranger" des Oscars. L'Académie américaine n'a pas laissé sa chance à ce superbe long métrage, certes, mais le box office de ce pays montre que ce film a un fort potentiel !

Selon Le Film français, "avec 60 000 entrées supplémentaires cette semaine aux États-Unis, Des hommes et des dieux totalise 282 000 entrées. Les Etats-Unis deviennent le territoire étranger ayant drainé le plus d'entrées pour le film, devant l'Allemagne (245 000) et l'Italie (230 000). Le film dépasse d'une courte tête la fréquentation américaine d'Un prophète qui avait enregistré 278 000 entrées. Il devient le meilleur résultat pour un titre de langue française depuis Coco avant Chanel (près de 900 000 entrées en 2009)".

A l'échelle mondiale, Des hommes et des dieux a fait 1,59 million d'entrées dans les sept pays où il est distribué, soit un total en recettes de 9,9 millions d'euros. Une superbe réussite pour cette oeuvre exigeante et puissante de Xavier Beauvois, dont le discours universel et magnifique, porté par des acteurs touchés par la grâce, a fait tomber les frontières. Dans l'Hexagone, il a attiré près de 3,2 millions de spectateurs.

Ce long métrage, sorti en France en septembre 2010, s'inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu'à leur enlèvement en 1996, avec dans les premiers rôles Lambert Wilson, Michael Lonsdale - César du meilleur second rôle masculin - et Olivier Rabourdin.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel