"J'aurais tellement aimé..." : Bixente Lizarazu, cet interdit qui est à l'origine d'un grand regret
Publié le 27 avril 2024 à 22:00
Par Louise Martin | Rédactrice
Koh Lanta, Les Marseillais mais aussi Mariés au Premier regards… Louise Martin est une télévore qui essaye, à ses heures perdues, de refaire les gâteaux qu’elle admire devant le Meilleur Pâtissier… mais elle ne risque pas de gagner le tablier bleu ! Les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour elle, les derniers scoops, les dernières émissions, elle les connaît tous. Elle scrute la vie de vos stars préférées et admire un peu trop les tenues de Nicky Doll dans Drag Race France. Petit plaisir cou
À l'occasion de la sortie de son livre intitulé "Vivre de sports pour rester en forme", paru aux éditions Flammarion, Bixente Lizarazu a accordé une interview aux lecteurs de "Ouest-France". Il en a profité pour révéler un interdit à l'origine de l'un de ses grands regrets.
"J'aurais tellement aimé..." : Bixente Lizarazu, cet interdit qui est à l'origine d'un grand regret
Bixente Lizarazu sort son livre "Vivre de sports pour rester en forme", paru aux éditions Flammarion. 
Bixente Lizarazu - Personnalités à la finale de la coupe du monde de rugby Afrique du Sud / Nouvelle Zélande (12 - 11) au stade de France à Saint-Denis. L'ex-footballeur a accepté de s'entretenir avec les lecteurs de Ouest-France et a livré quelques anecdotes sur sa carrière. 
Bixente Lizarazu - Tapis rouge de la cérémonie du Ballon d'or France Football 2018 au Grand Palais à Paris, France, le 3 décembre 2018. le Croate L.Modric remporte le trophée 2018. © Cyril Moreau/Bestimage Le consultant pour L'Equipe est revenu sur cet interdit qui l'a longtemps empêché de pratiquer un sport de combat. 
Bixente Lizarazu Festival du livre de Paris 2024 - Festival du livre de Paris 2024 le 13 avril 2024. © Cedric Perrin / Bestimage "Depuis que j'ai arrêté le foot, je fais du jiu-jitsu brésilien", a-t-il d'abord confié.  
Bixente Lizarazu, lors du Festival du Livre à Paris, France, le 13 avril 2024. © Jack Tribeca / Bestimage Puis de préciser : "J'aurais tellement aimé en faire quand j'étais joueur car je m'en serais servi en tant que défenseur". 
Exclusif - Bixente Lizarazu - Match caritatif entre le Variétés Club de France et une sélection des anciens de l'Aviron Bayonnais au profit de 3 associations "Plus de Vie", "URMA" (Unité de recherche sur les mouvements anormaux de l'enfant) et l'association basque "Life is Rose"au stade Jean Dauger à Bayonne le 16 octobre 2019.
La suite après la publicité

À l'occasion de la sortie de son livre intitulé Vivre de sports pour rester en forme, paru aux éditions Flammarion, et co-écrit avec Clément Commolet, journaliste à Ouest-France,Bixente Lizarazu a accepté d'accorder une interview aux lecteurs du journal. L'ex-footballeur devenu consultant pour l'Equipe et commentateur sur TF1 a répondu, sans filtre, à toutes leurs questions et leur a livré quelques anecdotes. Son émotion quant il a remporté la Coupe du monde et la Ligue des champions ? "J'avais l'impression d'être le roi du monde. Il n'y a rien de plus extraordinaire que de remporter la Coupe du monde dans son pays. Et pour moi, c'était aussi très important de soulever la Ligue des champions avec le Bayern Munich. C'était un aboutissement, la plus belle des compétitions de clubs", a-t-il d'abord détaillé.

Le compagnon de Claire Keim s'est également laissé aller à quelques confidences et est revenu sur sa carrière en tant que footballeur et l'interdit auquel il s'était soumis à l'époque et qu'il regrette quelque peu aujourd'hui. "Je me refusais à faire des footings. Je savais qu'on allait faire que ça en préparation. Donc l'été, je faisais du surf", a-t-il d'abord confié à Ouest-France au sujet des sports qu'il pratiquait lors des intersaisons. "Ça me faisait du bien à la tête. L'hiver, je faisais du ski. C'était interdit (sourire). Enfin, il était interdit de se blesser", s'est-il alors souvenu.

Son plus grand regret ? "Depuis que j'ai arrêté le foot, je fais du jiu-jitsu brésilien. J'aurais tellement aimé en faire quand j'étais joueur car je m'en serais servi en tant que défenseur. Cela aurait très utile sur les duels", a expliqué Bixente Lizarazu qui ne s'était pas autorisé la pratique d'un tel sport du temps où il était footballeur afin de s'éviter des potentielles blessures.

Exclusif - Bixente Lizarazu lors du match d'inauguration du stade Charles de Gaulle à Colombey-les-Deux-Églises entre le Variétés Club de France et le club local le 6 juin 2021. Ce match contre le FC Colombey a été joué au profit de la Fondation Anne-de-Gaulle © Pierre Perusseau / Bestimage © BestImage, Pierre Perusseau / Bestimage

Bixente Lizarazu garde le cap

"J'aurais aimé faire une préparation d'avant-saison de vélo dans les Alpes ou les Pyrénées. Mais imaginez l'entraîneur voyant ses gars qui se cassent la gueule en mettant les cales (rires), ou les voir se tirer la bourre dans la descente d'un col", a-t-il aussi raconté avec humour. Concernant les sports qu'il aimerait pratiquer dans un futur proche, le sportif avoue avoir "un peu [eu sa] dose". Il a expliqué aux lecteurs de Ouest-France : "Quand tu fais quelque chose, il faut bien le faire. Tu dois t'entraîner régulièrement : si tu arrêtes de faire du vélo, au bout de deux ou trois mois, tu perds beaucoup. Mais quand tu t'entraînes régulièrement, c'est très agréable car le vélo pédale tout seul. Là, j'ai le bon compromis, je suis arrivé au maximum".

Le champion du monde 98 a aussi évoqué son livre et son caractère "introspectif". "Mes études m'ont appris à être lucide, crédible sur ma pratique. Quand j'étais jeune, je posais plein de questions à mes entraîneurs pour comprendre à quoi servait chaque séance et ce que ça allait développer", a débuté le papa de Tximista. Puis de continuer : "J'étais le seul à le faire, j'étais le casse-pieds de service (rires). Mais ça m'a permis de développer ma propre méthode. J'avais besoin de faire d'autres exercices. Dans ma deuxième vie, l'entraînement correspond à ma vision du sport. On est dans la diversité. Je suis très heureux en faisant du sport. J'ai envie d'en faire le plus longtemps possible donc j'ai besoin de doser". Bixente Lizarazu a fini en parlant de la thématique "chercheur de sport" présente dans son livre. "J'essaie de chercher, pratiquer les exercices, comprendre leur intérêt et me les approprier", a-t-il conclu.

À propos de
Mots clés
People People France People International Foot Interview Photo Sport
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Dernières actualités
Valérie Bonneton très ferme en évoquant sa rupture avec François Cluzet : "On n'a pas le choix de..."
Valérie Bonneton très ferme en évoquant sa rupture avec François Cluzet : "On n'a pas le choix de..."
19 juillet 2024
Cyril Féraud et Olivier Minne agacés par des bruits de couloir les concernant, ils ont pris la parole
Cyril Féraud et Olivier Minne agacés par des bruits de couloir les concernant, ils ont pris la parole
19 juillet 2024
Peu le savent mais Bertrand Renard (Des chiffres et des lettres) était un candidat détesté du jeu avant d'en devenir l'animateur !
Peu le savent mais Bertrand Renard (Des chiffres et des lettres) était un candidat détesté du jeu avant d'en devenir l'animateur !
19 juillet 2024
Nagui évoque les artistes qui se conduisent "comme des porcs", il en a d'ailleurs recadré un devant sa femme
Nagui évoque les artistes qui se conduisent "comme des porcs", il en a d'ailleurs recadré un devant sa femme
19 juillet 2024
Dernières news