Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

"Petite maison dans la prairie" : "Je voyais plus Michael Landon que sa femme"

"Petite maison dans la prairie" : "Je voyais plus Michael Landon que sa femme"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
La célèbre Caroline Ingallls raconte son expérience dans "La Petite maison dans la prairie" et donne de ses nouvelles.

Si le nom de Karen Grassle n'évoque pas forcément tout de suite quelque chose, celui de Caroline Ingalls, oui. Eh bien celle qui a incarné pendant de nombreuses années l'épouse de Charles (Michael Landon) dans La petite maison dans la prairie, a donné de ses nouvelles au magazine Ici Paris.

Âgée de 73 ans, Karen Grassle ne garde que des bons souvenirs du tournage. Un bonheur qui a duré neuf ans et qu'elle doit entièrement à son partenaire Michael Landon, lequel l'a préférée pour jouer son épouse. "Quand il m'a choisie pour le rôle de Caroline, il m'a dit que désormais, je le verrais plus souvent que sa propre femme. Et c'est vrai ! Parce qu'on travaillait de très longues heures...", se souvient-elle aujourd'hui avec tendresse. Tout en précisant qu'il n'y a "jamais eu la moindre ambiguïté" entre eux.

Si Michael Landon a donc poussé la candidature de Karen Grassle, de toute façon, le rôle semblait être taillé pour elle. "Ma mère venait d'une famille modeste et rurale, donc j'avais des racines communes avec la famille Ingalls. Elle avait cuisiné avec un poêle à bois comme celui des Ingalls, et même enseigné dans une petite école, tout comme Caroline, avant qu'ils s'établissent à Walnut Grive", confie l'actrice.

Fière de son passé dans cette série culte, Karen Grassle ne souhaite pas pour autant que sa carrière soit résumée par ce rôle phare. Elle rappelle donc avec fierté avoir beaucoup joué au théâtre, notamment dans Wit, pièce qui a remporté le prix Pulitzer et pour la quelle elle s'était rasé le crâne puisqu'elle y incarnait une femme atteinte d'un cancer. Un moment mémorable pour la comédienne qui, elle, est en pleine santé.

D'ailleurs, quel est son secret pour être si resplendissante à 43 ans ? La pratique régulière de la méditation et plus précisément "l'Insight Meditation qui tire ses sources d'Asie, plus précisément en Birmanie." Grâce à cet exercice, Karen Grassle explique avoir beaucoup appris sur le bonheur et se concentrer uniquement sur le présent. Une belle mentalité !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image