Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Aaron Hernandez : Le jeune prodige du football américain accusé de meurtre

6 photos
Lancer le diaporama

C'est l'affaire qui secoue l'Amérique. Aaron Hernandez, jeune joueur prometteur de l'équipe de football américain des New England Patriots a été formellement inculpé pour le meurtre d'Odin Lloyd à quelques pas de chez lui par le tribunal du Massachusetts. Une histoire plus que sordide...

L'histoire débute avec la découverte le 17 juin dernier du corps d'un homme exécuté selon les termes du procureur dans une zone industrielle. Ce dernier est un joueur de foot semi-professionnel de l'équipe des Boston Bandits répondant au nom d'Odin Lloyd. Rapidement, les enquêteurs remontent au tight end Aaron Hernandez et le mettent derrière les barreaux avant qu'un tribunal du Massachusetts ne l'inculpe pour meurtre, possession illégale d'une arme à feu et possession d'une arme munie de chargeur à grande capacité. Une mise en accusation qui faisait suite à son arrestation à son domicile ce mercredi 26 juin.

Dans la foulée, les Patriots, qui avaient offert une prolongation de contrat de cinq ans moyennant 40 millions de dollars (30 millions d'euros) à leur talentueux joueur déjà multimillionnaire, résilient son contrat. "Nous savons que l'enquête des forces de l'ordre sur cette affaire est en cours. Nous soutenons leurs efforts et respectons la procédure juridique. Toutefois, par cette annulation, nous estimons faire ce qui convient", déclarait l'équipe à travers un communiqué.

Selon des sources provenant de la police d'État et citées par Fox et ABC, l'origine du meurtre remonterait à la nuit du 14 juin dernier, alors que les deux hommes se seraient offert une virée à travers les boîtes de nuits de Boston. Selon le procureur, qui a dévoilé certains de ces indices durant une audience de mise en accusation, Aaron Hernandez et deux de ses amis auraient récupéré Odin Lloyd chez lui à 2h30 du matin le 17 juin. Des images de la télésurveillance du domicile du joueur de NFL montrent Aaron Hernandez sortant un peu plus tôt une arme à la main, expliquant à un inconnu à l'intérieur de la maison qu'il est énervé et qu'il ne peut plus faire confiance à personne.

Une fois Odin Lloyd récupéré, la jeune star lui explique qu'il lui en veut d'avoir parlé avec des gens avec qui il avait eu maille à partir durant leur virée nocturne. Peu de temps après, la soeur de la victime reçoit trois textos, un premier lui demandant "Tu as vu avec qui j'étais ?" avant de lui répondre vers 3h22 lorsqu'elle lui demande qui : "NFL." Et un dernier message dix minutes plus tard, "Juste pour que tu saches."

Entre 3h22 et 3h27, le procureur indique que des ouvriers travaillant dans la zone où a été retrouvé le cadavre ont entendu plusieurs coups de feu. Il met également en avant le système de sécurité de la maison d'Aaron Hernandez qui aurait été détruit, tout comme le téléphone portable de l'accusé.

L'avocat de ce dernier aurait demandé la liberté sous caution, indiquant que son client ne représentait pas une menace et qu'il ne quitterait pas les États-Unis, étant père d'un enfant de 8 mois et vivant avec sa fiancée, qui n'est autre que la soeur de la femme avec qui Odin Lloyd avait une relation.

L'homme avait déjà eu affaire avec la justice par le passé. Selon diverses sources, il se serait montré violent à plusieurs reprises, et la semaine dernière, un homme avait déposé plainte, expliquant avoir été blessé à la joue par arme à feu après une dispute avec Aaron Hernandez, qui selon le Boston Globe s'en serait pris à l'un de ses coéquipiers, Wes Walker, dans le vestiaire des Patriots...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image