Disparition d'Émile, 2 ans : Les chiens pas efficaces pour le retrouver ? Cet élément important qui a "altéré" leurs recherches
Publié le 4 avril 2024 à 14:56
Par Justine Texier | Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
Le mystère s'épaissit encore ! Alors que différents ossements appartenant au petit Émile, disparu depuis juillet dernier, ont été retrouvés ce dimanche 31 mars à proximité du Haut-Vernet, les enquêteurs cherchent désormais à savoir comment les recherches ont pu passer à côté de la vérité pendant si longtemps. Et un détail pourrait bien avoir perturbé leur principal atout...
Disparition d'Émile, 2 ans : Les chiens pas efficaces pour le retrouver ? Cet élément important qui a "altéré" leurs recherches
On sait désormais que le petit Emile est mort. 
Disparition d'Émile, deux ans et demi, dans le Haut-Vernet Mais certains se demandent encore comment les recherches sont passées à côté du corps.
Capture d'écran de BFMTV d'un reportage sur la disparition du petit Émile. Il semblerait que la chaleur y soit pour quelque chose. 
Hameau du Haut-Vernet où le petit Emile (2 ans) a disparu le 8 juillet 2023. Les chiens ont pu être perturbés par les températures caniculaires du début juillet. 
Village du Haut-Vernet, où le petit Emile a disparu en juillet 2023. Photo by Thibaut Durand/ABACAPRESS.COM Pourtant, la zone de découverte des ossements du garçon avait été fermée au public pour pouvoir être "passée au peigne fin".
Le Haut-Vernet où a disparu Émile, le 8 juillet 2023.
La suite après la publicité

Depuis la découverte par une promeneuse, ce dimanche 31 mars, des ossements du petit Emile (2 ans et demi) à proximité du Haut-Vernet, une question prédomine : comment les enquêteurs ont-ils pu passer à côté du corps du petit garçon lors de leurs si nombreuses recherches ? Organisées dès le soir de sa disparition, le 8 juillet dernier, les battues avaient rassemblé des centaines de personnes, venues de la France entière, pour tenter de retrouver le garçonnet qui avait échappé à la surveillance de ses grands-parents.

Les bénévoles étaient cependant revenus bredouilles, tout comme les dizaines de gendarmes qui avaient pris la suite des recherches. Mais également, et c'est plus intriguant... comme les chiens, utilisés dans ce genre de cas par les forces de l'ordre pour tenter de retrouver les personnes disparues ! Si certains avancent que cela pourrait donc signifier que le corps a été déposé à cet endroit récemment, le procureur d'Aix-en-Provence, Jean-Luc Blachon, a tenu à nuancer cette hypothèse lors d'une conférence de presse donnée mardi 3 avril.

Rappelant que les "températures avoisinaient les 30 degrés à l'ombre" dans les jours qui ont suivi la disparition du petit garçon, il a expliqué que cela a pu "perturber" les chiens, peu habitués à travailler dans une telle chaleur et sur des terrains "escarpés, à la végétation dense, à la topographie difficile, et avec des pentes naturelles à 30%".

"Ces températures ont pu altérer l'efficacité des chiens pisteurs", a-t-il expliqué. Il faut dire que selon les confidences du colonel Pascal Ségui au Figaro, "90% du cheptel est composé de berger malinois, des 'chiens rustiques, loyaux, intelligents et joueurs'", et 10% de springers, bergers allemands ou Saint-Hubert, "plus performants en zone urbaine". Et si leur odorat n'est pas particulièrement affecté par les températures, c'est surtout leur envie de jouer, car toutes les recherches leur sont indiquées comme un jeu, qui pourrait avoir été moins forte.

François Daoust, l'ex-directeur de l'IRGCN et du pôle judiciaire de la gendarmerie au micro de BFMTV pour se livrer sur la rapide identification du corps d'Emile. © BFMTV

Les questions sont encore nombreuses

Le temps sec, également, pourrait avoir légèrement empêché les molécules d'odeur de se fixer et pourrait avoir gêné les chiens, utilisés dans les premiers jours de recherches avant d'être remplacés par une autre brigade canine, spécialisée cette fois dans la recherche de cadavres. Formés durant de nombreuses semaines, celle-ci n'a en revanche pas travaillé sur la zone selon le procureur : "Ces chiens spécialisés dans la recherche de cadavre, je peux dire avec certitude qu'eux n'ont pas couvert la zone dans laquelle les ossements ont été découverts. Les enquêteurs se sont à cet instant concentrés sur des points d'intérêt essentiel", a-t-il expliqué.

Le mystère reste donc entier, mais pourrait bien connaître de nouvelles avancées dans quelques jours, avec les conclusions de l'IRCGN (Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale) de Pontoise, qui vont sûrement apporter de nouveaux éléments à l'enquête...

Mots clés
People France Photo Faits divers Police Justice Mort
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Karine Le Marchand réagit à l'arrestation et garde à vue de sa fille Alya (21 ans) : "A bon entendeur..."
Karine Le Marchand réagit à l'arrestation et garde à vue de sa fille Alya (21 ans) : "A bon entendeur..."
7 mars 2024
Thomas Kingston retrouvé sans vie à 45 ans : la famille royale britannique face à de premières explications douloureuses
Thomas Kingston retrouvé sans vie à 45 ans : la famille royale britannique face à de premières explications douloureuses
1 mars 2024
Les articles similaires
Dernières actualités
Des scènes de "Mariés au premier regard 2024" orchestrées par la production ? Les langues se délient du côté des candidats play_circle
Des scènes de "Mariés au premier regard 2024" orchestrées par la production ? Les langues se délient du côté des candidats
18:24
PHOTOS Laetitia Casta mise sur une subtile transparence, Beatrice Borromeo flamboyante et satinée : l'élégance à son paroxysme pour Dior
PHOTOS Laetitia Casta mise sur une subtile transparence, Beatrice Borromeo flamboyante et satinée : l'élégance à son paroxysme pour Dior
18:05
Mathieu (L'amour est dans le pré) rattrapé par la maladie : premiers symptômes depuis la naissance d'Ezio, il dévoile comment il a géré la situation
Mathieu (L'amour est dans le pré) rattrapé par la maladie : premiers symptômes depuis la naissance d'Ezio, il dévoile comment il a géré la situation
17:19
Transpiration, vision obstruée... Kylian Mbappé obligé de porter un masque, un footballeur décrit la "galère"qu'il va endurer
Transpiration, vision obstruée... Kylian Mbappé obligé de porter un masque, un footballeur décrit la "galère"qu'il va endurer
16:30
Dernières news