Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Affaire de la "naine sociopathe" : sa mère anéantie, "ma fille, pardonne-moi..."

Affaire de la "naine sociopathe" : sa mère anéantie, "ma fille, pardonne-moi..."
Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
7 photos
A l'heure où sort le préquel du long métrage "Esther", un fait divers revient en mémoire. Celui d'une Ukrainienne souffrant de nanisme, adoptée par une famille américaine puis abandonnée. Ses ex-parents adoptifs ont clamé qu'elle était dangereuse, comme s'il s'agissait d'un remake du célèbre film d'horreur. Retour sur cette étrange histoire...

C'est un fait divers qui résonne de façon déroutante avec le scénario du film Esther, l'histoire d'une adulte qui se fait passer pour une enfant et terrorise sa famille adoptive. Cette héroïne terrifiante du cinéma revient sur les écrans ce 17 août 2022 avec la sortie du préquel, Esther 2, toujours avec l'incroyable Isabelle Fuhrman dans le premier rôle.

En 2019, une affaire exposée dans les médias américains a fait écho au pitch de ce film d'horreur. Natalia Grace Barnett a défrayé la chronique en raison des accusations que sa famille adoptive a fait peser sur elle. Surnommée la "naine sociopathe", elle a été adoptée par Kristine et Michael Barnett. Ceux-ci l'ont ensuite accusée d'avoir sciemment menti sur son âge au moment de l'adoption (selon eux, elle avait 21 ans et pas 6) mais aussi de tentative d'empoisonnement. Ils l'ont alors installée seule dans un appartement et l'ont abandonnée. Une dépêche d'Associated Press a assuré pourtant que l'enfant avait 11 ans au moment des faits.

La mère biologique de Natalia, Anna Volodymyrivna Gava, originaire l'Ukraine, s'est ensuite confiée au journal anglais The Sun. Elle a ainsi affirmé que son enfant était bien âgée de 16 ans aujourd'hui et qu'elle souffre d'une forme rare de nanisme. Pourquoi avait-elle abandonné sa fille à sa naissance ? Elle a raconté qu'à sa naissance, sa mère et les médecins lui ont dit "abandonne-la, ne gâche pas ta vie" sachant qu'elle ne pourrait pas payer une intervention chirurgicale pour aider sa fille à mener une vie meilleure. Anna avait en effet appris à six mois de grossesse que Natalia souffrait d'une "pathologie complexe". Elle assure que sa fille est bien née en 2003 et a aujourd'hui 16 ans.

En sachant qu'elle avait été adoptée aux Etats-Unis, Anna Volodymyrivna Gava pensait sa fille heureuse avec sa nouvelle famille aux États-Unis. "Ma fille, pardonne-moi ce qui est arrivé il y a 16 ans", a-t-elle imploré dans les colonnes du Sun. "Reviens-moi vite pour que je te voie. Nous t'attendons. Tu as deux soeurs et deux frères."

Interviewée à son tour par le célèbre Dr Phil aux Etats-Unis, Natalia a démenti toutes les accusations, notamment celle d'avoir voulu attenter à la vie de ses ex-parents adoptifs. Elle a été adoptée par un autre couple d'Américains avec cinq enfants, dont le père est un pasteur. Six semaines après le dépôt de l'affaire qui accuse le couple Barnett de négligence, la couverture médiatique était devenue si intense qu'une ordonnance de silence interdisant aux accusés, aux procureurs, aux avocats et à Natalia de parler de l'affaire a été appliquée. L'affaire est toujours en cours.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image