Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Aleksandar Katai : Le footballeur viré à cause de posts racistes de sa femme Tea

Le footballeur serbe Aleksandar Katai et sa femme Tea Katai, photo Instagram de décembre 2016. En juin 2020, Aleksandar a vu son contrat avec le LA Galaxy prendre fin suite à des publications racistes de son épouse sur les réseaux sociaux en réaction aux manifestations Black lives matter après la mort de George Floyd.
9 photos
Lancer le diaporama
Le footballeur serbe Aleksandar Katai et sa femme Tea Katai, photo Instagram de décembre 2016. En juin 2020, Aleksandar a vu son contrat avec le LA Galaxy prendre fin suite à des publications racistes de son épouse sur les réseaux sociaux en réaction aux manifestations Black lives matter après la mort de George Floyd.
Alors qu'une grande partie des Américains sont dans la rue pour soutenir la communauté noire et faire changer les choses suite à la mort intolérable de George Floyd lors d'une intervention policière, l'épouse d'un footballeur de Los Angeles a choqué l'opinion en appelant à tuer les manifestants, du "bétail répugnant" à ses yeux. Et son mari en a fait les frais.

"Black lives matter" et ceux qui prétendraient ou penseraient le contraire l'apprendront à leurs frais, à l'image de cette jeune femme dont les tweets racistes ont valu à son mari, footballeur professionnel en MLS, de se faire renvoyer par son club, comme cela a été annoncé vendredi 5 juin 2020.

L'attaquant international serbe Aleksandar Katai (9 sélections en équipe nationale de Serbie) n'aura guère eu le temps de beaucoup porter le maillot du Los Angeles Galaxy : quelques mois seulement après avoir rejoint en décembre dernier le club de Californie après deux saisons au Chicago Fire, l'ancien joueur du Red Star Belgrade et d'Alaves a vu son contrat prendre fin suite à une polémique déclenchée par son épouse. Sur les réseaux sociaux, Tea Katai, la femme du footballeur, a notamment appelé à "tuer" les manifestants du mouvement "Black lives matter" exacerbé par la mort de George Floyd, qualifiés de "bétail répugnant" dans des publications qui ont depuis été supprimées.

Informé de cette "série de publications racistes et violentes sur les réseaux sociaux", le Los Angeles Galaxy avait réagi dès le mercredi en les "condamnant fermement" : "Le Los Angeles Galaxy s'élève fermement contre toute forme de racisme, ce qui inclut l'incitation à la violence ou le dénigrement des efforts de ceux qui se battent pour l'égalité raciale, a fait savoir le club par voie de communiqué. Le LA Galaxy soutient les communautés de couleur, et en particulier la communauté noire, dans la contestation et la lutte contre le racisme systémique, l'inégalité sociale, l'intolérance et la violence. L'heure est venue de nous poser la question du rôle que nous avons à jouer pour combattre le racisme dans notre communauté." Deux jours plus tard, le Galaxy officialisait laconiquement la rupture du contrat d'Aleksandar Katai.

Ce dernier s'est également exprimé, assumant la responsabilité des événements mais dénonçant les propos "inacceptables" de sa moitié : "Je ne partage pas ces positions et elles ne sont pas tolérées dans ma famille, a signalé le footballeur de 29 ans. Je condamne fermement le suprémacisme blanc, le racisme et la violence envers les gens de couleur. Black lives matter. C'est une erreur qu'a faite ma famille et j'en prends l'entière responsabilité. Je vais m'assurer que ma famille et moi-même fassions ce qu'il est nécessaire pour apprendre, comprendre, écouter et soutenir la communauté noire. Je sais qu'il faudra du temps pour regagner la confiance des gens de Los Angeles. Je m'engage à faire ce qu'il faut pour apprendre de nos erreurs et être un meilleur allié pour que l'égalité progresse. Je suis désolé pour la peine que ces publications ont causée au sein de la famille du LA Galaxy et parmi tous les alliés du combat contre le racisme." Une déclaration de son épouse, conspuée dans les commentaires des publications dans lesquelles elle apparaît sur le compte Instagram de son mari, aurait peut-être aussi été la bienvenue...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Chez les stars, plusieurs se ressemblent et c'est assez bluffant !
M Pokora avec son fils Isaiah le 9 juin 2020.
Isaiah regarde la télévision avec sa maman, Christina Milian, le 22 juin 2020.
M. Pokora, Christina Milian et Violet, le 7 février 2020.
Lizzo ose le striptease sur Instagram le 16 janvier 2020.
M. Pokora dévoile les pleurs de son fils à ses abonnés, le 30 janvier 2020 sur Instagram.
Christina Milian en lingerie bleue le 1er avril 2020, pour annoncer qu'elle est la nouvelle ambassadrice de la marque Savage X Fenty de Rihanna.
Ciara s'est retrouvée prisonnière de la robe qu'elle portait le 7 février 2020 pour le défilé Tom Ford à Los Angeles, dont le zip s'est cassé. Son mari Russell Wilson l'a aidée à se libérer après leurr retour chez eux.
Kobe Bryant et sa fille Gianna sont décédés dans un crash d'hélicoptère, en Californie, ce 26 janvier.
Les frères Antetokounmpo ont réalisé des vlogs à Paris en marge du match de NBA délocalisé dans la capitale française le 24 janvier 2020, qui a opposé les Milwaukee Bucks aux Charlotte Hornets.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel