Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Andréa Bescond violée à 9 ans : De "la petite mort" à la renaissance

Andréa Bescond violée à 9 ans : De "la petite mort" à la renaissance
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Elle a signé un spectacle aussi bouleversant que puissant, avec l'homme de sa vie Eric Métayer.

Son spectacle Les Chatouilles et la danse de la colère a bouleversé la première dame Brigitte Macron. La danseuse et comédienne Andréa Bescond a choisi en effet de traiter d'un terrible sujet, la pédophilie, utilisant son propre vécu. Alors que son oeuvre sera jouée exceptionnellement le 12 février au théâtre Antoine, celle qui est devenue porte-parole des mineurs victimes de viol revient sur son passé ainsi que sa rencontre avec l'homme qui l'a aidée à affronter ses douleurs, Eric Métayer. Un témoignage poignant réalisé pour L'Obs.

A 9 ans, Andréa Bescond croise le chemin d'un père de famille, boucher, qui semble bienveillant. Ami de ses parents installés dans le Tarn-et-Garonne, il lui propose des "chatouilles" : "Des viols en fait", écrit L'Obs. Elle se souvient de ses assauts et de la "petite mort" qui a suivi, de son innocence envolée. La lueur d'espoir sera quand une prof de danse voit son potentiel : elle s'en va à 12 ans à Cannes pour l'école supérieure de danse Rosella Hightower. Deux ans plus tard, elle débarque à Paris pour le Conservatoire. Les fantômes du passé ressurgissent dans le métro où elle se fait agresser, d'abord dans un wagon, puis par un agent SNCF : "J'ai supporté des attouchements pour éviter le viol." La drogue – le shit, la cocaïne et l'héroïne – lui permet de survivre aux traumatismes.

Quand l'artiste apprend que l'homme qui a brisé son enfance va être grand-père, elle décide de porter plainte. Il fera sept ans de prison : "Je me suis rendu compte que la justice est une étape nécessaire, mais qu'elle ne répare pas, elle ne reconstruit pas." Un homme va ensuite bouleverser sa vie : Eric Métayer. Le comédien et metteur en scène est subjugué par son talent et tombe amoureux. La vie d'Andréa Bescond bascule : "Du jour au lendemain, j'ai tout arrêté. J'ai passé des nuits à suer à cause du manque. Et je me suis remise à rêver." Plus loin, elle ajoutera : "J'ai vécu un traumatisme et aujourd'hui, il illumine ma vie." Mère de deux enfants, elle se bat contre le fléau de la pédophilie et notamment pour qu'il n'y ait plus de prescription pour les crimes pédophiles. Le couple Métayer-Bescond travaille désormais sur un film adapté des Chatouilles et prévu en salles à l'automne prochain. L'art pour éveiller les consciences et réparer les blessures.

Retrouvez l'intégralité de l'article dans le magazine L'Obs du 25 janvier 2018

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image