Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Andy Murray et la tuerie de Dunblane : Les douloureux souvenirs de sa mère Judy

Andy Murray et la tuerie de Dunblane : Les douloureux souvenirs de sa mère Judy
Andy Murray et sa mère Judy lors du bal des champions à l'hôtel Intercontinental de Londres le 7 juillet 2013
22 photos
Lancer le diaporama
Andy Murray et sa mère Judy lors du bal des champions à l'hôtel Intercontinental de Londres le 7 juillet 2013

Andy Murray est un survivant. A l'âge de 8 ans, l'Écossais a échappé à la tuerie de Dunblane qui avait fait 17 morts dans son école. 16 de ses petits camarades et un professeur, assassinés par Thomas Hamilton. La mère d'Andy, Judy Murray, se souvient de ce jour tragique de 1996.

Pour le magazine Radio Times, la mère du champion en titre de Wimbledon revient pour la première fois sur cette journée du 13 mars 1996, lorsque Thomas Hamilton, ex-gérant d'un magasin de la petite ville d'Écosse, a fait irruption à l'école primaire, tirant sur trente élèves âgés de 5 ans, faisant 16 petites victimes ainsi que leur maîtresse.

"Ma mère avait un magasin de jouets dans la ville, que je l'aidais à tenir. Je travaillais avec une femme à la boutique et sa fille a appelé parce qu'elle avait entendu quelque chose à la radio, raconte Judy Murray. Ma collègue s'est tournée vers moi et a dit : 'Il y a eu une fusillade à l'école primaire'. J'ai répondu 'ne sois pas stupide'. Puis ma maman s'est précipitée en disant 'il y a eu une fusillade à l'école. Il faut que tu y ailles'. J'ai pris mes clés - pas mon sac ou ma veste ou quoi que ce soit - et j'ai filé."

Mais la route est saturée par les voitures qui se rendent à l'école. Judy Murray s'énerve, avant de lâcher sa voiture et de poursuivre à pied. Sur place, les ambulances et les voitures de police étaient devant l'école, dont les portes étaient fermées. Les parents ont alors été dirigés vers une classe, où ils ont "attendu pendant des heures avant de savoir ce qu'il se passait". Entre 50 et 60 parents inquiets réunis dans une salle de classe, où Judy Murray partageait une chaise avec une ancienne camarade, qui vivait en face de chez elle lorsqu'elles étaient enfants. "Un policier est entré et il a invité les parents des élèves de la classe de Mademoiselle Mayor à le suivre. La fille qui partageait ma chaise a dit : 'C'est la classe de ma fille.' Je ne sais pas si j'ai ressenti la culpabilité du survivant, mais j'ai eu un moment terrible quand j'ai été soulagée que ce ne soit pas mes enfants. Et puis je me suis sentie horrible. Elle avait perdu sa fille", raconte la mère d'Andy Murray, 8 ans, qui avec son frère Jamie, 10 ans, échappe à la tuerie.

Pourtant, celui qui est aujourd'hui entraîné par Amélie Mauresmo est passé tout près de la mort. C'est sur le chemin du gymnase, le lieu de la tuerie, que son professeur a entendu les coups de feu. Quelqu'un est allé voir ce qui se passait, et est revenu emmener tous les élèves chez le directeur, où ils ont attendu en chantant et en restant couchés sous les fenêtres, sans savoir ce qui se passait.

Thomas Hamilton, muni de cinq armes de poing et plus de 700 cartouches, avait fini par se donner la mort. Judy Murray le connaissait vaguement et décrit un "type bizarre".

Aujourd'hui, celle qui a renoué avec son ex-mari grâce au succès de son fils Andy Murray se souvient avec émotion de ce tragique épisode qui avait conduit le gouvernement à interdire les armes, à chaque fois qu'elle se rend à Dunblane pour évoquer "tout ce qu'Andy et Jamie ont accompli".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image