Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Anne-Claire Coudray à l'antenne : le dispositif de sécurité de fer de TF1

Anne-Claire Coudray à l'antenne : le dispositif de sécurité de fer de TF1
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Chaque week-end, Anne-Claire Coudray continue d'assurer ses activités de présentatrice au JT de TF1. Pour informer les Français sur la situation de coronavirus, la journaliste prend des risques, mais se voit imposer des règles très strictes.

Il y a des métiers dont on ne peut pas se passer, même en période de confinement. Outre le personnel soignant, les caissiers ou encore les forces de l'ordre, ce sont les journalistes qui s'évertuent à poursuivre leurs activités. Anne-Claire Coudray en fait partie. Chaque week-end, elle se rend dans les locaux de TF1 pour y présenter son JT. Un rendez-vous toujours plus suivi par les Français en quête de bonnes nouvelles.

Anne-Claire Coudray met ainsi sa santé en danger en se déplaçant, mais la chaîne a bien pris soin d'imposer de nombreuses règles. Contactée par nos confrères du magazine Elle, la maman d'Amalia (4 ans) détaille : "On prend notre température au parking. Dans les couloirs, on ne croise pas les collègues à moins de deux mètres, c'est masque obligatoire jusqu'à la prise d'antenne et remise des masques pour les débriefings." Un exercice qu'elle reconnaît "difficile", d'autant plus qu'elle se qualifie comme étant une personne "très tactile"."Mais j'ai vite appris. Pas le choix", déclare-t-elle, résignée.

Pour ce qui est de sa préparation, c'est le système D. Anne-Claire Coudray prend elle-même en charge son image. Et là encore, ce n'est pas toujours évident. "La styliste qui s'occupe de moi habituellement est confinée, mais j'ai toujours un fond de garde-robe à TF1, et j'ai l'impression que les gens ne m'en veulent pas si je m'habille un peu pareil depuis un mois... Pour mes cheveux, c'est toujours moi qui me coiffe, donc rien ne change. Ma maquilleuse s'est portée volontaire, mais si elle doit arrêter, je me prépare à faire seule mon maquillage de plateau. C'est long et technique, car les plans sont très serrés."

Mais peu importe pour les téléspectateurs qui demeurent des millions chaque jour à suivre l'évolution du coronavirus. Samedi 4 avril dernier, Anne-Claire Coudray a d'ailleurs été suivie par plus de 8 millions de personnes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image