Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Benjamin Azoulay, chirurgien esthétique des stars de télé-réalité, réagit après de graves accusations

Benjamin Azoulay, chirurgien esthétique des stars de télé-réalité, réagit après de graves accusations
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
12 photos
Ce 5 mai, Benjamin Azoulay, connu pour être le chirurgien esthétique des stars de télé-réalité, a fait la Une de la presse pour de mauvaises raisons. Plusieurs patientes l'accusent de pratiques illégales et mutilations. Des faits qu'il a fermement démentis sur le plateau de "TPMP".

Benjamin Azoulay était l'invité de Touche pas à mon poste ce jeudi 5 mai. Connu comme le "chirurgien esthétique des stars de télé-réalité", le médecin de 41 ans fait face à de lourdes accusations. Six de ses patientes ont dénoncé des pratiques illégales et des mutilations, entre autres. Ces déclarations en Une du Parisien, Benjamin Azoulay est venu les contrer : "Quand on est chirurgien et quelle que soit la chirurgie, il n'y a pas de chirurgie sans risque et sans complication. On a toujours des petites complications, des moyennes, parfois des plus importantes. Mon travail est de les prendre en charge. Je suis un chirurgien qui accompagne ses patients, tout le temps. Je ne les abandonne jamais."

Les jeunes femmes affirment pourtant pour certaines avoir dû consulter dans un autre établissement pour réussir à rattraper les dégâts causés par l'intervention de Benjamin Azoulay : "C'est moi qui ai proposé cette prise en charge au sein de l'hôpital Tenon par le professeur Atlan. Pas par rapport à moi parce que je ne savais pas le faire mais pour rendre les choses plus faciles pour mes patientes. C'est moi qui ai fait cette démarche auprès du professeur Atlan pour les prendre en charge." Pour Benjamin Azoulay, ce coup de projecteur est une vengeance de la part de patientes mécontentes. Il déplore d'ailleurs la méthode employée pour régler le litige : "Ce que je trouve un peu triste, c'est que ce genre de choses se règlent dans mon cabinet ou dans un cabinet médical, et non pas dans la presse ou sur un plateau télé ou sur les réseaux sociaux. C'est ça que je trouve dommage."

Benjamin Azoulay dément fermement avoir ingéré de l'acide hyaluronique dans les fesses de Luna Skye dans une villa à Dubaï sans qu'aucune mesure d'hygiène ne soit prise : "J'opère à Paris, j'exerce donc en France. Je fais des actes dans mon cabinet et j'opère dans 2 cliniques prestigieuses, je n'exerce aucun acte médical qui soit ailleurs, ni même chez moi. Tout se passe dans un cadre médicalisé."

S'il admet avoir filmé certaines interventions pour des émissions de télévision, ce qu'il ne fait plus désormais, il nie en revanche tout "état second" lors de ses opérations : "Je suis comme probablement 90% des Français qui se lèvent le matin très tôt. Je me lève tôt le matin parce que j'opère à 7h30 tous les jours. Je consulte à 8h30-9h tous les jours, je finis à 21h en moyenne le soir donc forcément, il y a des matins où j'ai la tête en vrac, quand je vais au bloc, je ne me coiffe pas. Oui, le matin, je ne suis pas toujours frais, j'ai une tête fatiguée et j'ai des cernes, je marque."

Le risque zéro n'existe pas, Benjamin Azoulay a tenu à le rappeler et à souligner que son métier, il le pratiquait avec passion : "Je fais ce métier avec mon coeur, avec mon âme et avec toute mon humanité. Lorsqu'on est médiatisé, on va plus en parler et peut-être qu'il y a une quête de buzz. Une patiente qui vous en veut quelque soit la raison, elle a le droit de vous en vouloir. (...) Je comprends leur souffrance. Une patiente qui a une complication, elle peut le vivre très mal, je compatis à cette souffrance. Mais parfois, il y a une rupture qui se crée et à partir de là, les choses ne se régulent plus de la même manière." Sans doute l'opération la plus délicate qu'il ait eu à gérer jusqu'à présent...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image