Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Big Ali, Distress : La charmante Shana P. fait la police et l'aide à se détendre

14 photos
Lancer le diaporama
Big Ali invite Shana P. sur Distress, premier extrait de son album Urban Electro prévu pour la rentrée 2011

Avec son physique de molosse, sa voix de shouter de zique et des collaborations avec des bombinettes comme Kat De Luna ou des rois des dancefloors comme Bob Sinclar, qu'il accompagnait même en juin en plein coeur de Roland-Garros, on aurait bien imaginé que Big Ali se dore gentiment la pilule à Miami, balançant de temps à autre un tube Florida-style - comprenez overdose de soleil, ambiance bikini étriqué et soirées qui durent jusqu'au matin. Mais non.

C'est en France, à Paris, que ce natif du Queens, à New York, s'est amarré depuis une dizaine d'années, réussissant le tour de force - mais qu'est-ce qui peut bien résister à un tel gaillard ? - d'associer sa voix et son style, flow ou hurlements, à des artistes tels que Florent Pagny (Des larmes de sang), Magic System (C'est chaud, ça brûle), Anggun (Stronger), Leslie (Habibi), Sinik (Bienvenue chez les Bylkas). Un port d'attache qui ne l'empêche pas d'être une figure incontournable (au propre et au figuré) du monde du clubbing, au sein duquel il a été intronisé par ses collaborations avec Bob Sinclar (Rock this party, New new new), Laurent Wolf (No Stress), DJ Snake, ou encore avec ses propres chansons, à l'image de Hit the floor feat. Dollarman et Neon Music, extraits de son premier album Louder et comptant alors parmi les morceaux les plus joués en club.

Le MC qu'on a l'habitude de retrouver régulièrement au VIP Room de Saint-Tropez fait son retour avec Distress, premier single de son second album à paraître à la rentrée et baptisé Urban Electro. Sur ce morceau au sample très reconnaissable (Message in a bottle de The Police), il invite la chanteuse Shana P., une des multiples guests attendus sur cette galette, qui se charge d'envoyer le SOS de The Police ("sending out an SOS"). C'est également elle qui joue de ses charmes dans le clip très estival - bord de piscine et dancefloor - qui l'accompagne. C'est vrai que ça donne envie de décompresser...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image