Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Brigitte Macron plébiscitée : la première dame s'offre un bain de foule

Brigitte Macron plébiscitée : la première dame s'offre un bain de foule
Par Lise Normandie Journaliste
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Brigitte Macron à la rencontre des élèves lors de sa venue au collège Chaptal pour la 5ème Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école à Paris VIII, le 7 novembre 2019. © Gwendoline Le Goff/Panoramic/ Bestimage
31 photos
Lancer le diaporama
Brigitte Macron à la rencontre des élèves lors de sa venue au collège Chaptal pour la 5ème Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école à Paris VIII, le 7 novembre 2019. © Gwendoline Le Goff/Panoramic/ Bestimage
Après avoir passé trois jours en Chine avec son époux Emmanuel Macron pour une visite d'Etat, Brigitte Macron s'est mobilisée pour la Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école. La première dame, très attachée à ce sujet, s'est rendue au collège Chaptal, dans le 8e arrondissement de Paris, où les élèves l'attendaient avec impatience et enthousiasme.

Jeudi 7 novembre 2019 était la 5e Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école, une thématique très chère à Brigitte Macron. Rentrée de Chine, où elle a accompagné son époux Emmanuel Macron pour une visite d'Etat, la première dame s'est rendue au collège Chaptal, situé dans le 8e arrondissement de Paris, pour marquer une nouvelle fois son engagement.

Très élégante dans un look bleu marine, accompagnée du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse Jean -Michel Blanquer, et du secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la santé Adrien Taquet, accueillie par Jeanne d'Hauteserre, maire du 8e arrondissement, Brigitte Macron a retrouvé une atmosphère qu'elle connaît très bien : celle des salles de classe. Comme le rappelle la page qui lui est dédiée sur le site officiel de l'Elysée , Brigitte Macron - titulaire d'une maîtrise de lettres et d'un CAPES (Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré) de lettres modernes - a mis un terme à sa carrière d'enseignante en 2015 au lycée parisien Saint-Louis-de-Gonzague, après être également passée par Strasbourg et Amiens.

Pour cette visite au collège Chaptal, la première dame a pu compter sur l'enthousiasme des élèves qui l'ont plébiscitée en masse dans la cour, donnant ainsi lieu à un joyeux bain de foule comme le montrent les vidéos publiées par Tristan Bromet, son chef de cabinet, sur Instagram. On y découvre la première dame échanger de nombreuses poignées de mains, le tout sous le regard de ses gardes du corps. Malgré l'agitation, ce bain de foule s'est déroulé sans encombre.

Puis, Brigitte Macron s'est rendue dans l'établissement pour débattre du harcèlement scolaire, en dénonçant le rôle néfaste de l'anonymat sur les réseaux sociaux, et la "meute de gens planqués qui s'en prennent à nos enfants".

Emmanuel Macron s'est également mobilisé pour la lutte contre le harcèlement scolaire en s'exprimant pour la toute première fois sur Snapchat. Dans une vidéo publiée face caméra, le président de la République a invité les adolescents à ne mettre aucun de leurs camarades à l'écart et à s'engager contre ce fléau. "Dans votre classe, il y sûrement une personne qui est souvent seule, moquée par un autre groupe d'élèves, dans la cour, dans la classe, sur les réseaux sociaux, a-t-il expliqué depuis le salon de l'Elysée. Vous vous dites peut-être que ça n'est pas très grave. Peut-être que ça vous amuse aussi parfois. Vous vous dites : au fond, ce ne sont que des blagues."

"Alors je vous demande pendant cette minute de vous mettre à sa place, d'imaginer la solitude, l'humiliation, les blessures, celles d'aujourd'hui et celles qui vont durer, à cause de cela, a-t-il poursuivi. Le chef de l'Etat a invité ses auditeurs à "faire un pas" vers cette personne harcelée. "Vous lui parlez, vous essayez de comprendre. Et puis, si vous êtes très courageux, vous faites un pas vers ce groupe qui se moque, qui harcèle et vous lui dites ce que vous en pensez profondément."

"Vous avez le pouvoir de vous dresser, de rompre la solitude et de sauver votre camarade victime de harcèlement", a-t-il conclu.

Cette 5e Journée nationale de lutte contre le harcèlement à l'école a également été marquée par la mobilisation d'Olivier Giroud, N'Golo Kanté, Amel Majri et Eugénie Le Sommer. Les quatre footballeurs apparaissent tous dans un clip de mobilisation dévoilé par le mouvement Positive Football, fondé par l'ancien international français Sylvain Kastendeuch (ex-FC Metz, Saint-Etienne...). Une initiative qui s'inscrit dans la continuité d'une campagne de prévention menée par le ministère de l'Education nationale.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image