Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Carl Hayman (All Blacks) : Le rugbyman de 41 ans frappé par la maladie, de terribles confessions

Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
7 photos
Ancien joueur professionnel de rugby, Carl Hayman n'est plus l'homme qu'il était au début de sa carrière et il remet en cause les instances de son sport. Il porte plainte désormais avec d'anciens joueurs pour obtenir réparation. Il a révélé ce dont il souffre.

C'est l'un des sports où les contacts sont les plus violents et parfois les images peuvent être impressionnantes. Le rugby, à l'instar du football américain, nécessite un gros investissement physique de la part des joueurs et parfois cela peut se terminer par des commotions cérébrales qui peuvent se révéler particulièrement nocives pour la santé des joueurs. Plusieurs d'entre eux subissent de lourds dégâts, comme l'ancien pilier des All Blacks Carl Hayman, 41 ans, qui a révélé souffrir de démence précoce.

Ancien joueur de Toulon aux côtés de Jonny Wilkinson, Carl Hayman a connu 45 sélections avec la Nouvelle-Zélande avant d'arrêter sa carrière professionnelle en 2017 après presque 20 ans d'activité. Aujourd'hui, il s'est joint à une procédure judiciaire initiée par de nombreux anciens joueurs contre diverses autorités du rugby. La vie de l'ancien rugbyman est désormais très compliquée comme il l'a révélé puisqu'il a été obligé de consulter après avoir ressenti des pertes de mémoire, des sentiments de confusion et des pensées suicidaires. "J'ai passé plusieurs années à penser que je devenais fou, et à un certain point c'est vraiment ce que je pensais", a-t-il indiqué au site néo-zélandais The Bounce.

C'étaient des migraines constantes, et toutes ces choses qui arrivaient et que je ne parvenais pas à comprendre

Après une batterie d'examens, les résultats sont tombés : Carl Hayman souffre de démence précoce et d'une probable encéphalopathie chronique, une maladie neurodégénérative. "C'étaient des migraines constantes, et toutes ces choses qui arrivaient et que je ne parvenais pas à comprendre", raconte-t-il aujourd'hui. Toutes ces raisons l'ont poussé à se joindre à l'action intentée par environ 150 joueurs, qui accusent les autorités du rugby et demandent à l'institution des dédommagements.

Si lui n'a pas eu la chance d'être prévenu sur les risques qu'il encourait en pratiquant son sport à cette intensité, Carl Hayman souhaite que les futures générations soient mieux informées. "Ces plus jeunes espoirs doivent savoir vers quoi ils se dirigent et il doit y avoir plus de soutiens et une meilleure surveillance au sujet des blessures à la tête et des charges de travail", conclut-il.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image