Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Moreau et la sorcellerie : Magali Berdah se défend et enfonce Danaé

10 photos
Voir 10 photos
Invitée à se défendre dans l'émission TPMP le 11 mars 2021, Magali Berdah a fermement nié être à l'origine de la diffusion des vidéos de sorcellerie diffusées par Marc Blata. La créatrice de Shauna Events a par ailleurs défendu Carla Moreau qui a été selon elle victime d'un odieux racket de la voyante Danaé.

Accusée d'avoir fait de la sorcellerie contre d'autres candidats de télé-réalité, Carla Moreau a pu donner sa version des faits sur le plateau de TPMP le 8 mars 2021. Désemparée, la femme de Kevin Guedj confiait avoir été victime de racket, de chantage et de menaces de la part de la voyante Danae, à qui elle aurait versé pas moins d'un million d'euros sur plus de cinq ans. Le 10 mars 2021, une autre voyante consultée par Carla, Ouarda, avait également pris la parole sur C8 et avait déclaré que la voyante Danaé était effectivement une personne très dangereuse qui avait racketté de nombreux clients. Pire, Ouarda a également lancé une véritable bombe en annonçant que c'était Magali Berdah qui avait décidé de dévoiler les vidéos de sorcellerie sur les réseaux sociaux. "Par contre j'ai alerté Magali Berdah sur l'affaire. (...) C'est Danaé qui a envoyé cette vidéo et c'est Magali Berdah qui a dit de la publier." indiquait-elle.

On avait refusé ce partenariat

Le 11 mars 2021, Magali Berdah a pu s'expliquer sur le plateau de TPMP. Tout d'abord, la créatrice de Shauna Events a déclaré n'avoir jamais rencontré la voyante Danaé. "Elle m'avait demandé d'intégrer une télé-réalité. Ça prouve qu'elle voulait se coller avec les candidats de télé-réalité et s'incruster dans ce milieu. Elle a contacté mon service commercial pour faire de la promotion via notre agence. Nous on avait soumis à l'ARRP qui nous a déconseillé de le faire. (...) Ce qui est sûr c'est que ce n'est pas passé par notre agence, et de toute manière quoiqu'il, c'est impossible de dire que c'est passé par l'agence parce que ce n'est pas passé par l'agence." Interrogée par Cyril Hanouna qui souligne que plusieurs candidats de télé-réalité ont pourtant fait de la publicité pour Danaé sur les réseaux sociaux, Magali répond :"Ce n'est pas passé par l'agence, on avait refusé ce partenariat."

Il nous a pas laissé le choix

Autre rumeur, un cliché avait circulé sur les réseaux sociaux où une femme ressemblant fortement à Magali était photographiée en compagnie de Danaé. L'agent de Carla a également nié ces informations. "Dieu merci j'ai retrouvé un message de Vivian qui était présent à cette soirée du 31 octobre 2019, il m'avait envoyé une vidéo de cette fille en me disant 'regarde j'ai trouvé ton sosie'" s'est-elle insurgée avant de dévoiler la vidéo qui montre effectivement qu'il ne s'agit pas d'elle sur le cliché.

Accusée d'avoir été à l'origine de la fuite des vidéos sur les réseaux sociaux par Ouarda, Magali raconte : "Le samedi on a tous reçu un appel de Marc Blata qui a lancé les vidéos. Les Marseillais, Kevin, moi... Il nous a prévenu du scandale. Le dimanche moi j'ai pris ma voiture je suis partie chez Carla et Kevin pour m'expliquer avec lui et être là avec lui. J'ai fait mon travail d'agence en fait. On s'est dit une chose 'Comment on peut empêcher que ça sorte ?' Il nous a dit que ça sortirait quoiqu'il arrive, ça va sortir. Il nous a pas laissé le choix. (...) Donc moi la seule chose que j'ai demandé à Marc Blata avec Kevin c'est d'attendre qu'on mette Carla à l'abri avec sa famille qu'elle soit entourée parce qu'elle était seule."

Pour conclure, Magali défend Carla et pense effectivement qu'elle aurait été victime de racket. Selon elle, c'est Danaé qui aurait fait fuiter les vidéos de sorcellerie car la candidate de W9 avait stoppé ses paiements. "Qui pourrait sortir ces vidéos et ces audios à part elle ?" déclare-t-elle, visiblement en colère.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image