Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Chantal Lauby évoque l'amitié et la mort de Bruno Carette...

4 photos
Lancer le diaporama
C'est l'histoire d'une amitié, aussi belle que drôle, entre Chantal Lauby et Bruno Carette. La chaîne Paris Première a l'excellente idée de diffuser le 22 décembre une compilation de leur émission Bzzz qui avait sévi dans les années 80 sur FR3 Marseille. Sans le sou mais débordant d'inventivité, le duo s'est rencontré en 1980 à Radio France-Côte d'Azur. Avec émotion et tendresse, Chantal Lauby évoque pour France-Soir sa relation avec cet ami, décédé depuis plus de vingt ans. Extraits.

Bzzz était un programme humoristique de FR3 Méditerranée : "On avait choisi ce nom imprononçable pour emmerder la speakerine", se souvient l'actrice. A la réalisation, Philippe Carrese et devant la caméra, un tandem détonnant : "C'était le système D ! On était fauchés comme les blés, je crois qu'on touchait 120 francs par émission. Autant dire qu'on ne pouvait pas payer de comédiens."

Pas besoin d'argent pour le tandem, leur talent et leur complicité suffisaient. L'amitié était un moteur si puissant : "Nono, c'était comme mon frère. C'était un être exceptionnel qui a changé ma vie." Quand elle le rencontre en 1980, pas de doute : "Je l'ai tout de suite trouvé formidable. Bruno avait un sourire dans le regard. Moi, j'étais très grave dans la vie et il réussissait à tout détourner et dédramatiser. Il s'amusait de tout. Il était généreux."

C'était tous les jours - et tous les soirs ! - la fête pour Bruno, 23 ans, et Chantal, 24 ans : "Combien de fois sommes-nous arrivés à la radio [où ils animaient Relax, c'est dimanche] sans avoir dormi... Puis ma fille Jennifer [Ayache, leader de Superbus] est arrivée. J'ai dû me calmer. Bruno, c'était son tonton." Et il y aura aussi les Nuls, avec Alain Chabat et Dominique Farrugia, puis la gloire. Jusqu'au drame.

Avec des mots toujours plus émouvants, elle aborde la mort de Bruno Carette, survenue en 1989 après une leuco-encéphalite foudroyante à l'âge de 33 ans : "Cette disparition brutale est encore très dure à vivre, même aujourd'hui. Je me suis retrouvée seule à Paris avec ma fille. J'ai essayé de continuer tant bien que mal. Le coeur n'était plus tout à fait pareil... J'ai perdu mon meilleur ami." Pour Chantal, il aurait eu "une belle carrière cinématographique". Avant son décès, il venait de jouer dans Milou en mai de Louis Malle, prouvant qu'il pouvait admirablement changer de registre.

Vingt-et-un ans après sa disparition, Bruno Carette est toujours aussi présent, dans le coeur de Chantal Lauby comme dans celui de nombre de Français. Retrouvez des extraits du travail de Bruno Carette ci-dessus.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel