Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christian Quesada : Soirées de débauche, drogues... Sa descente aux enfers

8 photos
Lancer le diaporama
L'ex-candidat de TF1 a raconté l'enfer qu'il a vécu avant sa participation aux "12 Coups de midi".

Christian Quesada a une vie de rêve depuis la fin de son aventure dans Les 12 coups de midi (TF1). L'ancien Maître de midi, qui a remporté 809 392 euros (argent et cadeaux confondus) a eu la chance de voyager, il enchaîne les projets comme la sortie prochaine de son livre autobiographique Le Maître de midi (aux éditions Les arènes) et il a pu mettre ses fils Clément (6 ans) et Robin (7 ans) à l'abri de la pauvreté.

Une belle revanche pour Christian dont la vie n'a pas toujours été rose. Celui qui connaît le dictionnaire par coeur gagnait auparavant de l'argent grâce à ses participations à des jeux télévisés. Des gains qu'il a fini par utiliser à mauvais escient.

Il est en effet tombé dans la drogue et l'alcool comme il l'a rappelé à Thierry Demaizière, dans Sept à huit : "Beaucoup d'excès (...). À la fin, c'était vraiment des soirées de débauche. Et au bout d'un moment, je n'ai pas supporté ce rythme, j'ai vraiment pété un plomb et je suis tombé plus bas que bas que bas que bas. Je me suis retrouvé à la rue puisque je ne payais plus le loyer et je ne pouvais plus m'occuper de mon logement. Un jour, je suis arrivé chez moi et les huissiers avaient changé la porte de mon logement."

C'est cet épisode qui a constitué un véritable électrochoc pour l'ancien acolyte de Jean-Luc Reichmann. Des bouteilles ou encore des canettes s'accumulaient chez lui. Et ce n'est qu'en présence des huissiers qu'il s'est rendu compte "de l'état de délabrement dans lequel [il était] tombé". "J'ai dormi dans une station-service. (...). Quand il n'y a plus rien, on se demande ce qu'il y a après", a-t-il poursuivi.

Et de préciser que ce sont ses nombreuses connaissances qui l'ont maintenu en vie. Heureusement, en effet, un ami l'a aidé à sortir de cette spirale infernale : "Quand j'étais au fond du trou, j'ai la chance d'avoir un ami de longue date qui m'a tendu la main. J'ai pu me laver et manger."

La suite, tout le monde la connaît...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image