Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Danyellah, l'ex de Polnareff parle enfin : "Il me fait passer pour une putain !"

Danyellah, l'ex de Polnareff parle enfin : "Il me fait passer pour une putain !"
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
L'histoire était si belle pour le chanteur Michel Polnareff : il avait annoncé fièrement la naissance de son PolnaBB, son premier enfant, à l'âge de 66 ans. La mère est Danyellah, sa compagne depuis une dizaine d'années. Le tableau est parfait, idyllique pour l'interprète de Tout tout pour ma chérie. Le 21 février, deux mois après l'heureuse nouvelle de la naissance, l'artiste annonce sur Facebook qu'il n'est pas le père. Dévasté et se sentant trahi, il décide de quitter sa compagne et l'enfant. Il donnera un interview à Gala, deux jours plus tard. Dans Paris Match, la parole est donnée cette fois à Danyellah, qui présente sa version des faits, qui semble très crédible. Extraits.

La vie avec Polnareff

Danyellah revient d'abord sur leur rencontre : "Je l'ai rencontré en 2001 lors d'une soirée à Los Angeles. [...] J'avais 20 ans." Il n'y a pas eu de coup de foudre : "Il était très attentionné. Je suis tombé sous le charme. Son humour a aidé."

Que lui a apporté Danyellah ? "Une seconde jeunesse." Elle ne se disait pas qu'il était l'homme de sa vie et elle a vécu des moments difficiles avec lui en raisons de la situation financière : "Comme on utilisait ma carte de crédit, mes parents ont cru que je me droguais. Nous avions un découvert vertigineux. Michel a toujours un mode de vie extravagant."

Selon les dires de Danyellah, elle devient la femme-objet du chanteur : "Attention, j'accepte la situation, précise-t-elle. Je deviens une femme-objet, sans m'en rendre compte. C'est après la tournée en France que la situation va changer. [...] Je voulais fonder une famille avec lui. Je lui ai même souvent dit : Si tu veux pas que l'on ait d'enfants, je pars.' J'ai mis ma vie entre parenthèse pendant dix ans, pour lui."

De la tentative de mariage à la tentative d'un bébé

Danyellah aborde aussi leur tentative de mariage qui échoue : "Parce que nos avocats n'ont pas trouvé d'accord financier. J'avais accepté l'idée du contrat de mariage, surtout en Californie. Son argent, il l'a gagné grâce à son talent, pas grâce à moi. [...] Mais les conditions étaient telles que, si nous étions amenés à nous séparer, je ne touchais rien. [...] L'échec du projet de mariage était un signe, mais je suis restée." Pourquoi ? "Une fois encore, le mariage n'était pas le but, c'était de fonder une famille."

Leur relation se transforme toutefois, et ne facilite pas son envie d'avoir un enfant : "Nous n'avions plus de relations sexuelles depuis longtemps. [...] C'est toujours moi qui faisais le premier pas." Et quand elle ne l'a plus fait, il n'est jamais venu. "Notre relation était une relation père-fille, il fallait que je demande l'autorisation pour tout."

Danyellah décide de prendre les choses en main : "Nous sommes allés tous les deux dans une clinique spécialisée à Los Angeles, où il a fait un don de sperme - cela l'a beaucoup perturbé. Puis, il m'a laissé seule effectuer la suite des démarches pour avoir un enfant in vitro." Elle suit longtemps un traitement très lourd, et décide un jour de l'arrêter. Son compagnon lui dit : "Je suis contre l'adoption mais, si j'ai un problème, je ne serais pas contre le fait que ma femme aille voir ailleurs." Elle voit ça comme une autorisation et choisit un donneur de sperme anonyme.

Avoir un enfant à tout prix, jusqu'à mentir

Les choses se compliquent quand elle tombe enceinte. Elle lui annonce la nouvelle en lui montrant une échographie, il est heureux, appelle tous ses amis. Danyellah affirme qu'elle voulait lui dire qu'elle avait fait appel à un donneur, mais la précipitation de l'Amiral Polnareff l'en a empêchée et pour sa défense, elle dit : "Michel était bien placé pour savoir que nous n'avions plus de relations sexuelles ! Il ne m'a rien demandé, je ne lui ai rien dit. J'ai cru à un accord implicite entre nous."

Vient l'annonce de la vérité, un mois après la naissance : "Je lui ai dit : 'Je dois te parler. Je ne sais pas si ça va te plaire, mais c'est très important. Je ne sais même pas par où commencer.' Il m'a répondu : 'Ah ! Je ne suis pas le père de l'enfant ?' J'ai dit 'oui.' Il a ajouté : 'Ça, c'est dur.' Puis il a appelé ses avocats, son assistant, et il est parti. Le soir, il est revenu m'annoncer qu'il s'installait à l'hôtel."

Danyellah insiste pour clarifier la situation avec sa version : Non, il n'a pas fait naître l'enfant : "Je le mets au monde, et Michel m'aide à accoucher. Il était très fier de lui, [...] il a coupé le cordon." Quant au prénom : "Il n'y a jamais eu de Volodia, j'étais contre ce prénom. Je voulais Micha, en hommage à Michel. C'est un fan qui a proposé Volodia, puis il me l'a imposé. Mais sur l'acte de naissance [que Polnareff n'a pas signé], le prénom de l'enfant est Louka." Après la naissance, elle est très décue de voir que son compagnon est toujours absent. Face à cela, elle décide, non pas de fuir, mais de vivre sa vie, puisqu'il ne répondait pas à ses appels. "Je ne lui ai pas tendu un piège. [...] Je voulais qu'il connaisse les joies de la paternité", insiste-t-elle.

La compagne de Polnareff se place en tant que victime : "Il s'est efforcé de me faire passer pour une putain. C'est pour ça que j'ai décidé de parler." A présent, même s'il excuse, elle ne veut plus le revoir : "Notre relation était pourrie depuis longtemps. [...] Je lui ai demandé pardon, il n'a pas répondu. [...] Je recommence ma vie. Sans Michel." Michel Polnareff va-t-il réagir au propos (qui semblent plus en phase avec la vérité...) de son ex, Danyellah ?


Rappelons que l'attitude de Polnareff de rejeter ce bébé sans connaître la version de Danyellah a été beaucoup critiquée par ses fans sur son Facebook et qu'il a même été mis en demeure par Facebook pour que les propos insultants soient stoppés sous peine de lui fermer son accès.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien et des photos du bébé, une exclusivité dans le magazine Paris Match du 3 mars 2011 et en cliquant ici.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image