Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Demain nous appartient : Les habitants de Sète en colère à cause de la série

Demain nous appartient, série de TF1
12 photos
Lancer le diaporama
Demain nous appartient, série de TF1
De nombreux Sétois sont en colère contre la série de TF1 "Demain nous appartient". Un énervement que l'un des habitants, qui a lancé une pétition contre le programme, a expliqué au "Parisien", ce mardi 10 septembre 2019.

Depuis juillet 2017, TF1 diffuse le feuilleton Demain nous appartient, notamment porté par Ingrid Chauvin et Alexandre Brasseur. Très vite, les intrigues ont passionné des millions de téléspectateurs de TF1 et le succès est tel que certains souhaitent visiter Sète, la ville portuaire située dans le département de l'Hérault. Une boutique de goodies de la série a même ouvert ses portes près du Spoon, le célèbre café de la sitcom. Un engouement qui agace certains habitants.

Martin Bez, patron d'une galerie d'art, a fait part de sa colère auprès de nos confrères du Parisien, ce mardi 10 septembre 2019. Nous apprenons donc qu'il a mis une affiche sur laquelle il est inscrit : "Un peu de bons sens ! DNA, cela suffit ! Halte aux fossoyeurs de la culture et du bien-vivre au quotidien à Sète." Il a également lancé une pétition qui a déjà recueilli une centaine de signatures.

"Ces gens viennent en masse et créent une véritable gêne dans la rue. Ils ne consomment rien à part les produits dérivés de leur série. Privilégier la masse touristique au détriment de la culture est inadmissible. Sète n'a pas besoin de DNA pour être mise en avant ! C'est la ville de Brassens, de Paul Valéry et de nombreux artistes...", s'est indigné Martin Bez.

Cette pétition est absurde et regrettable

L'office de tourisme n'est bien entendu pas du même avis. Elle a rappelé que les retombées économiques étaient importantes pour Sète : "Elle a créé de l'emploi et génère 500 000 euros par mois de retombées économiques." Cette pétition est donc "absurde et regrettable" selon le centre d'information. "La culture sétoise n'est pas délaissée pour autant : nous continuons à être très actifs sur de nombreux événements. Et les bénéfices des produits dérivés sont réinvestis dans la promotion culturelle de la ville", a-t-il conclu.

Ce n'est pas la première fois que ce genre de situation se produit. Les Marseillais ont aussi fait part de leur mécontentement concernant le tournage de Plus belle la vie. Invités sur Europe 1 en août 2018, Cécilia Hornus (Blanche) et Laurent Orry (Jérôme) avaient révélé que la production avait dû revoir ses plans pour ne pas fâcher les habitants. "On tourne moins au quartier du Panier, car à un moment, les habitants étaient un peu dérangés par le fait qu'il faille faire silence au moment des tournages, de ne pas pouvoir passer...", avait expliqué l'actrice de 55 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Maxime partage la première échographie de son bébé le 10 mai 2020.
Michel Hazanavicius, invité dans l'émission "Je t'aime etc" sur France 2. Le 17 juin 2020.
Arthur dans "Top Chef 2020", le 19 février, sur M6
Anne-Elisabeth Lemoine craque et ose une phrase coquine dans C à vous, 15 mai 2020, France 5
Lou Pernaut sur TikTok recadre ceux qui lui parle de son père - TikTok, 23 avril 2020
Bénédicte Mei, mère d'une des victimes du tournage de "Dropped" en 2015, témoigne dans "Balance ton post" - 30 janvier 2020
Hugo Clément dans "Touche pas à mon poste", le 20 janvier 2020, sur C8
Ghislaine Arabian, ex-jurée de "Top Chef", a l'interdiction d'ouvrir son restaurant à Paris - On n'est pas couché, France 2, 30 mai 2020
Pauline et Aurélie de "Pékin Express" en interview pour "Purepeople", janvier 2020
Vitaa, story Instagram du 12 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel