Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dylan Thiry, un revenu annuel "proche de 600 000 euros" : sa nouvelle vie à Dubaï lui rapporte gros

14 photos
Voir 14 photos
La vie des influenceurs à Dubaï passionne de plus en plus. Le magazine "GQ" a consacré plusieurs pages de son dernier numéro à ce nouvel eldorado qui attire toutes les vedettes du petit écran, dont Dylan Thiry. Le candidat de télé-réalité a d'ailleurs accepté de témoigner sur son train de vie très luxueux.

Nabilla Benattia, Jessica Thivenin, la JLC Family, Manon Marsault... On ne compte plus les stars de télé-réalité qui ont pris la décision de s'installer à Dubaï ces dernières années. De nombreuses raisons expliquent cette expatriation soudaine vers les Émirats arabes unis : un meilleur climat, une sécurité inégalable et surtout une vie somptueuse. Dylan Thiry a lui aussi succombé à la tendance.

Candidat aux 750 000 abonnés sur Instagram, il a posé ses bagages dans une chambre d'hôtel de luxe, louée à l'année, le Five Palm. À Dubaï, Dylan peut rouler en "Mercedes G500 imitation marbre noir" (une voiture qui peut dépasser les 200 000 euros) comme nous l'apprend le magazine GQ qui a mené une enquête sur le business fructueux des influenceurs. Très honnête sur le sujet, le jeune homme à peine âgé de 26 ans confie que son déménagement "c'est surtout pour les impôts" car là-bas il n'y a aucune taxation sur les sociétés ou les revenus. Ainsi, tout ce que perçoit Dylan arrive directement dans sa poche. Et les montants sont vertigineux. "Il y a des mois où je fais un placement de produit à 18 000 euros, d'autres à 40 000... Ça varie tout le temps", explique-t-il. Résultat, "il estime son revenu annuel proche de 600 000 euros".

Pour arriver à ce stade, Dylan Thiry, comme ses compères, a toutefois dû accepter de tirer un trait sur sa vie privée. Un prix lourd à payer car sa carrière sur la Toile lui impose d'interagir "en permanence avec sa communauté, répondre à une quantité de mails et de messages". Le beau blond est alors contraint de passer en moyenne 16h sur son téléphone, "douze rien que sur Instagram". "C'est vraiment abusé", reconnaît-il d'ailleurs.

La demande toujours plus exigeante du public, lequel veut "toujours plus de sacrifices, de transparence, de beauté, de clashs... De spectacle" n'est pas facile à gérer. "C'est dur. En réalité, je suis plutôt pudique et j'ai dû aller à l'opposé de ce que je suis vraiment. Sinon, t'es pas suivi, on te connaît pas... Même quand tu te sépares de ta copine, t'es obligé, il faut l'exposer à tout le monde", rappelle Dylan, qui n'avait d'ailleurs pas manqué d'étaler sa séparation avec Fidji Ruiz sur ses réseaux. Et pour lui de conclure : "Mais t'as le choix. Si tu veux arrêter, tu coupes ton téléphone et tu vas bosser à Auchan."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image