Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Elsa Wolinski, toute nue, publie un bel hommage à son père Georges

Elsa Wolinski, toute nue, publie un bel hommage à son père Georges
Trois ans après l'attentat de Charlie Hebdo...

C'est avec beaucoup d'émotion et des mots très justes qu'Elsa Wolinski a rendu hommage à son papa Georges, mort assassiné le 7 janvier 2015 lors de l'attentat de Charlie Hebdo. Au total, douze personnes ont péri ce jour-là sous les balles des terroristes.

Sur Instagram, la journaliste de 43 ans a donc profité des commémorations pour publier un message pas comme les autres. Sur une photo, Elsa Wolinski prend la pose entièrement nue face aux Bains des Pâquis, à Genève. Sa façon libérée de "regarder vers l'avenir", comme elle l'explique si bien dans le message qui accompagne son cliché.

"Regarder vers l'avenir ne pas allumer la télé ne pas répondre aux journalistes faire un câlin à Maryse [sa maman, veuve de Georges Wolinski, NDLR] ne pas sur-jouer la tristesse quand le chagrin s'en est allé ce n'est pas la peine de le rappeler je m'assume nue c'est aussi ça la liberté d'expression et c'est mon moyen à moi de combattre les balles de kalachnikov garder le sens de l'humour oser vivre vibrer rire avancer chuter se relever je l'aime ma liberté de penser et je le sais parce que je le sens Wolinski est fière de moi (sic)", a-t-elle écrit. Elsa Wolinski a conclu sa publication en dénonçant le mot "terrorisme", "féroce et douloureux".

Combattre la bêtise par l'intelligence et non par la haine

Celle qui est un membre actif du collectif féministe Nous sommes 52 et qui avait défilé les seins à l'air, le 31 mai à Paris, afin de défendre les Femen a publié quelques heures plus tard une seconde photo, celle du bébé d'une amie qui porte le même prénom que son papa décédé. "comme je ne vais pas me mettre toute nue chaque jour je vous présente Georges. Il est né pendant les attentats. C'est le fils de mon amie Sarah. Il est la preuve que l'amour est plus fort et que la vie continue malgré les manques les horreurs et les joies. (...) je pense surtout que j'ai de la chance parce que la mort de mon Georges à moi m'a permis de grandir de m'ouvrir d'accepter et d'aimer mon prochain même s'il est atroce. Combattre la bêtise par l'intelligence et non par la haine. Il faut avoir la capacité à sourire de l'âme dans le courant de la tristesse c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour avancer et garder mes rêves. Mais ça marche. #merci à vous d'être toujours si tendre #merci à mes copines journalistes et merci à ma bande de copines totalement délurées et tellement fidèles de m'entourer d'éclats de rires 'l'humour est le plus court chemin d'un homme à un autre' Wolinski", a-t-elle écrit en citant son père.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image