Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emma CakeCup accusée de racisme : voulant se justifier, elle se dit "antisémite"

Emma Cakecup - Soirée de lancement de la collection "Paris Hilton x Boohoo" à l'hôtel Marois à Paris, le 26 juin 2018. © Giancarlo Gorassini/Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Emma Cakecup - Soirée de lancement de la collection "Paris Hilton x Boohoo" à l'hôtel Marois à Paris, le 26 juin 2018. © Giancarlo Gorassini/Bestimage
En qualifiant une paire de lunettes de "trucs de chintok", Emma CakeCup a été accusée de racisme envers la communauté asiatique. Le 22 juillet 2020, en voulant s'excuser, la vidéaste a maladroitement expliqué qu'elle était "antiraciste et antisémite".

Deux grosses bourdes en quelques heures, voilà comment on peut résumer la journée que vient de passer Emma CakeCup. Tout a commencé le mercredi 22 juillet 2020, l'inflenceuse de 24 ans a publié une story sur Instagram pour y présenter des lunettes de soleil. C'est là qu'elle dit : "C'est des trucs de 'chintok', j'ai payé ça une blinde mais bon c'est pas grave".

De nombreuses personnes ont estimé que ces propos étaient offensants envers la communauté chinoise et quelques heures après, Emma Cakecup a présenté ses excuses, maladroitement, toujours sur Instagram. "Je n'ai pas compris pourquoi j'ai employé ce mot, je suis vraiment bête sincèrement (...) Bien entendu, c'est ultra pas raciste et justement je me bats contre ça", justifie-t-elle avant de s'excuser auprès de la communauté chinoise.

"Je prône toujours les trucs antiracistes, antisémites, tout ce qui est discrimination en général", poursuit-elle, sans peut-être connaître la définition du mot "antisémite", employé pour qualifier un individu qui voue une aversion ou un mépris envers une personne de confession judaïque ou le peuple juif de manière générale.

"Justement, j'ai des amis asiatiques etc. (...) J'espère que vous acceptez mes excuses. Il faut arrêter avec la canceled culture. Je peux comprendre que ça ait choqué certaines personnes, mais j'ai l'impression qu'elles n'attendent que ça. Stop le harcèlement. Stop les menaces de mort. J'ai compris", a-t-elle conclu. Depuis, Emma CakeCup a passé son compte Instagram en privé.

Malgré ses efforts, certains n'ont pas apprécié les excuses d'Emma CakeCup. Un ancien tweet de la jeune femme a même été retrouvé. "Y'a encore des gens qui parlent des chinois en disant chintok. Juste stop svp. Vraiment", avait-elle déclaré, le 4 avril 2020.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Didier Deschamps torse nu et en short de bain pour passer le dimanche 24 mai 2020 en famille sur la Côte d'Azur, avec son fils unique Dylan et sa belle-fille Mathilde.
Anne-Sophie Lapix adresse un drôle de message à son confrère Thomas Sotto - France 2
Brigitte Macron lumineuse dans une tenue claire, pour accompagner son époux Emmanuel Macron lors de la célébration du 1er mai à l'Elysée le 1er mai 2020.
Pio Marmaï, invité de "Quotidien" le 11 juin 2020 pour parler de son film "Ultime vengeance 2" réalisé durant le confinement. Sa compagne Charlotte Ranson y tient un rôle et elle est enceinte de leur premier enfant.
Wafa s'est mariée avec Oliver le 5 septembre 2020.
Lara Lourenço, Miss Ile-de-France 2020.
Le mariage d'Hugo Philip et de Caroline Receveur célébré le 11 juillet 2020 à Paris.
Rayane Bensetti au parc Asterix avec Denitsa Ikonomova.
Charlotte de "Koh-Lanta, l'île des héros en couple", elle était accompagné de son amoureux lors de la fête d'anniversaire réservée à Inès pour ses 26 ans le 23 mai 2020.
Mickaël (N'oubliez pas les paroles) apparaît dans un reportage France 3 - Lundi 22 juin 2020
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel