Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Eric Zemmour écarté de CNews et déçu, il sort du silence : "Il faut rompre et résister ailleurs"

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
10 photos
Le chroniqueur et polémiste ne pourra plus s'exprimer dans son émission "Face à l'info". Une décision prise à contrecoeur par la chaîne. Tout de même à l'antenne sur CNews ce matin, Eric Zemmour a fait part de sa déception.

L'information n'a pas tellement de quoi étonner puisqu'elle est la conséquence de la décision du CSA de décompter son temps de parole comme personnalité politique. Eric Zemmour est à présent privé d'antenne comme l'a annoncé CNews, lundi 13 septembre 2021.

Le journaliste qui divise et fait réagir et que certains voient déjà comme un candidat sérieux à l'élection présidentielle de 2022, voit son émission quotidienne Face à l'info s'arrêter. "Bien qu'Eric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l'élection présidentielle qui aura lieu dans sept mois, le CSA par sa décision du 9 septembre, contraint CNews à ne pas pouvoir continuer l'émission qu'ils faisaient ensemble", a fait savoir la chaîne via un communiqué de presse. Celle-ci n'a pas caché son désaccord avec ce choix qui "qui prive des millions de téléspectateurs des interventions du chroniqueur".

Cela n'a pas empêché l'ancien polémiste de Laurent Ruquier d'être présent sur la chaîne d'info ce lundi matin dans l'émission de Pascal Praud, L'heure des pros, où il a fait part de sa déception et de sa tristesse.

"Je pense que c'était inévitable, que le CSA l'a fait exprès. Après mûres réflexions pendant le week-end on a bien compris que c'était la seule solution raisonnable", a-t-il tout d'abord déclaré. Et d'ajouter, avec un brin d'émotion dans la voix : "Quand on ne peut pas résister il faut rompre et résister ailleurs et c'est ce que je vais faire. J'ai beaucoup de vague à l'âme ce matin. Je me suis dit que c'est fini, que c'est la fin d'une aventure extraordinaire de deux ans, une aventure surtout amicale. (...) On dit toujours qu'on n'a plus d'amis après l'adolescence et j'ai découvert que c'est faux. On peut en avoir à l'âge mûr comme on dit."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image