Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Evan Fournier : Il est déconseillé de taper le nom du basketteur dans Google

Le nom de l'international tricolore est associé à une horrible maladie dans le moteur de recherche Google. Et la star du Magic d'Orlando déconseille vivement à ses fans d'effectuer une recherche sur son nom...

Evan Fournier est la nouvelle hype française de la NBA, reléguant presque Tony Parker au rang d'antiquité. Le tricolore du Magic d'Orlando est devenu un incontournable du club de Floride. Pour autant, il est fortement déconseillé de taper son nom dans Google... On vous explique pourquoi.

C'est le quotidien sportif L'Équipe qui révèle l'anecdote. Pour ceux et celles qui veulent découvrir la belle gueule de l'ailier de 23 ans sur Google Image, il est recommandé de bien écrire Evan Fournier. Car en tapant simplement Fournier, on tombe aisément sur des illustrations d'une maladie : la gangrène de Fournier.

Et cette dernière n'est guère très amicale. "La gangrène de Fournier est un type de gangrène affectant les organes génitaux externes et le périnée, en particulier le scrotum", nous indique Wikipedia. Pas besoin d'en dire plus, les plus acharnés ou les plus inconscients iront voir d'eux-mêmes les terribles effets de la maladie sur le corps humain. Reste que pour Evan Fournier, être associé bien involontairement à la gangrène n'est pas des plus agréables, comme on peut s'en douter.

Le quotidien sportif relève d'ailleurs que le jeune international tricolore avait déconseillé à ses fans, il y a un an et demi, de s'aventurer sur Google Image. Révélation de ce début de saison, Evan Fournier a désormais le droit à un petit surnom bien approprié : "Never Google", que l'on peut traduire par "Ne jamais Googliser".

Dur pour celui qui peut prétendre à la récompense du MIP - c'est-à-dire le joueur de NBA ayant le plus progressé par rapport à l'année précédente. Car Evan Fournier, qui en est déjà à sa quatrième saison en NBA, cartonne depuis le début du championnat. Et les stats en attestent. Il est aujourd'hui le deuxième joueur le plus utilisé de toute la NBA, derrière James Harden, super star des Houston Rockets et compagnon de Khloé Kardashian. Il tourne à 19,4 points de moyenne, contre 12 la saison dernière. Son pourcentage de réussite a également augmenté : il tourne à 4,3 rebonds par match, contre 2,6 la saison dernière, et intercepte désormais 1,3 ballon en moyenne, contre 0,7 auparavant.

Pour couronner le tout, c'est à lui que reviennent la plupart des derniers ballons à la fin des rencontres compliquées, démontrant à quel point ses coéquipiers et son coach lui font confiance.

Alors, une fois de plus, n'oubliez pas Evan devant Fournier dans Google...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Christina Milian le 17 juillet 2020.
Amel Bent goûte sa première huître. 2020 sur Instagram.
Laeticia Hallyday se montre sans maquillage dans une vidéo réalisée pour la marque A Thirt Thing. Le 3 mai 2020.
Rayane Bensetti au parc Asterix avec Denitsa Ikonomova.
Jean-Luc Lahaye dans l'émission "Allo Baba" sur C8, le 30 avril 2020.
Elise Lucet annonce que deux de ses collaborateurs de "Premières Lignes" ont été blessés dans l'attaque au couteau, dans le 11e arrondissement parisien.
Maëva Coucke fête ses 26 ans le 27 juin 2020 à Paris.
Danielle Moreau dans "L'Instant de Luxe" lundi 21 septembre 2020 évoque Cyril Hanouna - Non Stop People
Jeanfi Janssens dans "A prendre ou à laisser", en 2006
Maëva Coucke fête ses 26 ans le 27 juin 2020 à Paris.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel