Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Frédéric Bouraly (Scènes de ménages) frôle la mort sur scène : "J'ai flippé !"

15 photos
Lancer le diaporama
Frédéric Bouraly (Scènes de ménages) explique avoir déjà frôlé la mort sur scène dans "Je t'aime etc" - lundi 2 mars 2020, France 2
Invité sur le plateau de "Je t'aime etc" lundi 2 mars 2020 pour défendre sa dernière pièce de théâtre, Frédéric Bouraly a confié s'être un jour retrouvé à deux doigts de mourir sur scène.

Le grand public a beau le connaître pour son rôle emblématique de José dans Scènes de ménages (M6), le mari un peu loufoque de Liliane (incarnée par Valérie Karsenti), Frédéric Bouraly est également un homme de théâtre. Il est d'ailleurs aujourd'hui à l'affiche de la nouvelle comédie Muguet de Noël, jouée au Théâtre Montparnasse jusqu'au 26 avril prochain. Le comédien de 59 ans y donne la réplique à Jean-Luc Porraz, Alexie Ribes et Lionnel Astier.

Lundi 2 mars 2020, il était ainsi invité dans Je t'aime etc (France 2) pour défendre cette pièce, l'occasion pour Daphné Bürki de faire le point sur sa longue carrière marquée par un événement qui aurait pu virer au drame. En faisant quelques recherches sur lui, l'animatrice a découvert qu'il avait déjà frôlé la mort sur scène. C'était en 2017, lors d'une représentation de la pièce Les Darons avec Fred Bianconi, Emmanuel Donzella, Olivier Mag et Luc Sonzogni. Frédéric Bouraly raconte : "Je joue au Splendid. (...) Je suis tombé dans un trou sur scène, dans le noir. (...) Il y avait une trappe et c'est moi qui l'enclenchais tous les soirs, mais ce soir-là, je me trompe." Et de poursuivre : "Je rentre dans le noir, je devais marcher, rejoindre mes camarades. Dans le noir, d'un seul coup, je sens que le sol se déroule sous moi et je tombe dans un trou. Là, c'est terrible parce que tomber dans un trou, c'est pas marrant, et dans le noir, c'est horrible."

En tombant, le comédien évite le pire : "J'ai eu une chance inouïe, je suis tombé entre deux vérins en acier, au milieu. Sinon je m'ouvrais comme une boîte de sardines. J'ai eu beaucoup de chance", reconnaît-il. Heureusement donc, plus de peur que de mal, y compris pour les équipes techniques présentes ce jour-là qui ont cru qu'il en était bel et bien fini de Frédéric Bouraly ! Le public n'a quant à lui pas compris ce qu'il se passait. "Comme j'étais avec des potes, qui sont géniaux sur scène, on a improvisé. Les gens ont cru que c'était un gag. Je suis sorti de là. C'est comme les accidents de voiture, c'est deux heures après que j'ai commencé à trembler. Le lendemain matin, j'étais noir. J'ai dû recevoir un choc. J'ai vraiment flippé." Une scène qu'il n'est décidément pas près d'oublier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel