Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Green Lantern : Coming-out du héros incarné par Ryan Reynolds

3 photos
Lancer le diaporama

L'univers des super-héros pourrait bien connaître l'une de ses plus grandes révolutions. Alors que les blockbusters continuent de puiser dans l'héritage des comics pour remplir les salles obscures, le célèbre Green Lantern est devenu, dans sa version papier, le premier super-héros gay.

La décision avait été annoncée il y a quelques semaines lorsque la maison d'édition DC Comics avait déclaré qu'un de leurs personnages phares allait se révéler homosexuel. Le choix de l'homme verdâtre n'est évidemment pas anodin puisqu'un tel buzz est censé rebooster les ventes de la bande-dessinée, le héros étant loin d'avoir la popularité de ses compères.

Chargée du reboot dans l'univers parallèle d'Earth 2, James Robinson a précisé que le héros gay serait Alan Scott, l'une des premières incarnations de Green Lantern dans les années 30 et 40 - l'histoire ayant depuis mis en scène au moins six autres personnages dans le costume extra-terrestre. Conscient des enjeux, l'homme a précisé : "Il ne fait pas de coming-out. Il est gay quand on le découvre. Il n'a pas peur et est resté honnête lorsqu'il a réalisé qu'il était gay et a dit : 'Je suis gay'."

Les studios hollywoodiens peuvent donc être rassurés puisque dans le blockbuster sorti l'été dernier, Green Lantern s'appelle Hal Jordan, une autre incarnation du héros masqué. Amouraché de la belle Blake Lively à la ville et à l'écran, Ryan Reynolds ne deviendra malheureusement pas le premier super-héros gay à sauver le monde. Pourtant, la franchise aurait bien besoin d'une telle révolution : avec 220 millions de dollars récoltés pour un budget de 200 millions, Green Lantern de Martin Campbell a été un flop retentissant. La deuxième aventure du bel hétérosexuel semble donc plus que compromise.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel