Guillaume Musso est le romancier français le plus riche, tout ce qu'il faut savoir sur la fortune colossale de cet ancien prof
Publié le 6 juin 2024 à 06:25
Par Lucie Gosselin | Rédactrice
Journaliste passionnée, depuis plus de 10 ans, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages ou des interviews.
Ce jeudi 6 juin 2024, Guillaume Musso fête son 50e anniversaire. Il reste l'auteur français qui vend le plus de livres depuis treize ans et bénéficie à ce titre de conditions financières exceptionnelles. En 2017, il avait quitté sa maison d'édition historique pour rejoindre le géant Hachette. Ce transfert avait fait beaucoup de bruit... Il continue de faire la fortune de cet ancien professeur d'économie.
Guillaume Musso est le romancier français le plus riche, tout ce qu'il fait savoir sur la fortune colossale de cet ancien prof
Le romancier Guillaume Musso fête ses 50 ans...
L'école élémentaire "Juan Gare" est rebaptisée école Guillaume Musso en plein centre ville de Juan-les-Pins en présence de l'auteur aux 34 millions de livres vendus dans le monde. © Frantz Bouton / Nice Matin / Bestimage C'est l'auteur français le plus bankable depuis 13 ans.
Guillaume Musso en séance de dédicace lors du 1er Forum Fnac Livres organisé au Carreau du Temple à Paris, le 2 septembre 2016. Pour chaque livre sorti, l'auteur, qui vient d'inaugurer une école à son nom, gagne environ 3 millions d'euros.L'école élémentaire "Juan Gare" est rebaptisée école Guillaume Musso en plein centre ville de Juan-les-Pins en présence de l'auteur aux 34 millions de livres vendus dans le monde le 4 mars 2024.  © Frantz Bouton / Nice Matin / Bestimage À l'exception de l'année 2023, Musso sort un livre par an.
L'école élémentaire "Juan Gare" est rebaptisée école Guillaume Musso en plein centre ville de Juan-les-Pins en présence de l'auteur aux 34 millions de livres vendus dans le monde le 4 mars 2024.  © Frantz Bouton / Nice Matin / Bestimage Sa carrière a été lancé par le best-seller "Et après", vendu à 2 millions d'exemplaires en 2004.
Guillaume Musso - 23ème édition du festival du livre de Nice le 2 juin 2018. © Bruno Bebert/Bestimage
La suite après la publicité

"C'est un honneur d'une valeur inestimable, bien plus grande que n'importe quel prix"... Tels sont les mots que lançait Guillaume Musso le 4 mars dernier alors qu'il inaugurait à Antibes, ville où il a vu le jour, une école à son nom. Une preuve de plus de l'immense popularité de l'auteur de roman qui fête ce 6 juin son cinquantième anniversaire. Une marque de reconnaissance qui vient couronner son incroyable succès.

Stupeur pourtant en fin d'année dernière lorsque cette nouvelle tombe : pour la première fois depuis douze ans, Guillaume Musso n'est pas en tête des ventes de livres en France, l'auteur est détrôné par Melissa Da Costa. La raison de cet accident de parcours était simple : pour la première fois depuis douze ans, il n'avait pas écrit de livre l'an passé ! Mais début janvier, le métronome a repris son rythme en sortant un nouvel ouvrage Quelqu'un d'autre et une chose est sûre, même s'il n'est pas le best seller 2024, le romancier antibois conservera quoi qu'il en soit son titre d'auteur le plus riche de France.

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 22 romans publiés en 20 ans; 34 millions de livres vendus dans le monde; Des traductions en 47 langues. Des scores imbattable, à l'instar des gains que ce génie du roman génère.

En 2017, coup de tonnerre dans l'édition. On apprend que Guillaume Musso, qui a alors déjà détrôné Marc Lévy quitte les éditions XO pour rejoindre Calmann-Lévy. Chez le premier, c'est la soupe à la grimace et les langues se délient. Bernard Fixot, son éditeur chez XO écrit cette lettre amère au Journal du Dimanche : "La première fois que j'ai rencontré Guillaume, c'était à sa demande, en 2003. Le jeune auteur était meurtri que son premier roman n'ait intéressé que 1600 lecteurs. Quatorze ans plus tard, nous avions vendu 32 millions d'exemplaires de ses livres. Et c'est plus de 36 millions de droits d'auteur qui lui ont été versés, fait inédit dans l'histoire de l'édition française." Des chiffres qui donnent le tournis mais que confirme à l'époque le magazine Capital qui estime qu'entre les droits d'auteur, les à-valoir, les droits étrangers et les adaptations au cinéma, Musso toucherait 4,5 millions d'euros par an...

Un transfert en or pour Guillaume Musso

Mais ça, c'était avant ! Avant qu'il ne change d'éditeur. Un transfert que ne manquait pas de commenter, acerbe, Bernard Fixot : "Pour justifier son départ de XO, Guillaume Musso a dit vouloir sortir de sa zone de confort. Si, à la lecture de ses prochains livres, je découvre un nouveau Michel Tournier, Albert Cohen, Stefan Sweig ou J.D. Salinger, alors je comprendrais. Si, en revanche, son nouveau roman ressemble aux quatorze autres que nous avons publiés, je me dirai que c'est d'abord la passion de l'argent qui a motivé son choix."


Musso, un homme d'argent ? Lui, si discret, lui, le papa dévoué, qu'on ne voit jamais dans les médias, si ce n'est une fois par an, lorsqu'il sort son livre ? Dans le milieu, il se dit que ce n'est pas son moteur. Ce n'est pas l'avis de son ancien éditeur. Dans les pages de L'Express, en octobre 2017, juste après avoir appris la nouvelle du départ de son poulain, il s'étranglait : "Mais il ne pense qu'à ça ! C'est un ancien professeur d'économie, ne l'oublions pas. À chaque nouveau contrat, il demandait plus, négociait de nouvelles clauses, refusait de signer tant que nous ne cédions pas."

Guillaume Musso à la Fête du Livre de Talloires le 29 mai 2016 © Daniel Giry / Bestimage © BestImage, DANIEL GIRY / BESTIMAGE

Selon un document obtenu par L'Express, Guillaume Musso était parvenu à décrocher un avantage que seul André Malraux possédait : percevoir 20% de droits d'auteur sur le prix de ses livres ! Sachant qu'un écrivain classique peut espérer au mieux 15%, on mesure l'exceptionnalité d'un bonhomme qui semble savoir aussi bien compter qu'écrire...

Dès 2012, alors qu'il était chez XO, Musso avait en effet investi dans une autre maison d'édition, Kero, dont il était l'un des principaux actionnaires. Or, quelques années plus tard, Kero allait être racheté par Hachette... qui possède Calmann-Lévy. Au passage, Guillaume Musso aurait réalisé une belle plus-value, avant d'intégrer lui-même la maison. Dès son arrivée chez Calmann-Lévy, une offre en or lui tendait les bras : un contrat pour trois livres, sur une base estimée à trois millions d'euros de droits d'auteur par titre...

Musso a frôlé la mort, et ça a changé sa vie

Il est loin le temps où Musso, ainsi qu'il le racontait en février dernier à Paris Match, s'était offert un ordinateur avec son salaire de prof sur lequel il avait écrit l'ébauche de son premier roman. Loin aussi cet accident de la route sans lequel, il n'aurait jamais vraisemblablement connu le destin qui est le sien...

"Je rejoignais ma compagne d'alors à Nice, racontait à Paris Match, celui qui est aujourd'hui très heureux avec Ingrid. Sur la route, je me prends de plein fouet un énorme sanglier. La bagnole est morte, pas moi. Mais j'ai vécu pendant une demi-seconde ce fameux moment où on est persuadé que ça y est, c'est la fin. Dans les semaines qui ont suivi, je ne pensais qu'à cela." Le jeune prof d'éco se met donc à lire de la philosophie stoïcienne et lui vient l'envie d'écrire à propos de la brièveté de la vie.

"Dites que votre histoire tourne autour du deuil, par exemple, tout le monde s'enfuit. Dites que votre histoire va parler de fantômes, ça intéresse tout le monde. Je voulais que le surnaturel s'invite dans l'histoire, afin de mettre en valeur sa profondeur", poursuivait-il auprès de nos confrères. Ainsi va naître son premier best-seller Et après..., qui sera vendu à 2 millions d'exemplaires lors de sa sortie en 2004. C'était il y a tout juste 20 ans. Et après ? Il est devenu millionnaire !

Mots clés
People Photo People France Business Argent Histoires de stars Anniversaire
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
EN PRIVÉ AVEC Franck Dubosc : "Il faut arrêter de...", l'acteur franc sur le succès du film d'Artus, Un p'tit truc en plus play_circle
EN PRIVÉ AVEC Franck Dubosc : "Il faut arrêter de...", l'acteur franc sur le succès du film d'Artus, Un p'tit truc en plus
12:36
EN PRIVE AVEC Adriana Karembeu : "Je fais tout dedans", cet endroit qu'elle préfère par-dessus tout, chez elle et ailleurs play_circle
EN PRIVE AVEC Adriana Karembeu : "Je fais tout dedans", cet endroit qu'elle préfère par-dessus tout, chez elle et ailleurs
5 février 2024
Les articles similaires
"J'ai dû m'en séparer" : Dominique Tapie contrainte de prendre une décision difficile après la disparition de Bernard
"J'ai dû m'en séparer" : Dominique Tapie contrainte de prendre une décision difficile après la disparition de Bernard
19 mai 2024
Guy Béart : Sa maison de Garches revendue 20 millions d'euros par ses filles, cet ensemble immobilier qui y a pris place
Guy Béart : Sa maison de Garches revendue 20 millions d'euros par ses filles, cet ensemble immobilier qui y a pris place
16 juillet 2024
Dernières actualités
Dernières news