Alexandre Astier aurait pu ne jamais être riche, le créateur de Kaamelott a remporté une grande victoire décisive
Publié le 16 juin 2024 à 08:25
Par Lucie Gosselin | Rédactrice
Journaliste passionnée, depuis plus de 10 ans, je réalise des enquêtes, des portraits, des reportages ou des interviews.
Alexandre Astier a 50 ans. En près de vingt ans, le génial créateur est parvenu à bâtir un petit empire grâce à "Kaamelott". Deux ans après la sortie du film et dans l'attente du second volet, on mesure aujourd'hui financièrement l'ampleur de son succès. Un succès qui aurait été impossible sans la victoire qu'il a remportée de haute lutte il y a quelques années. Retour sur une incroyable success story.
Alexandre Astier aurait pu ne jamais être riche, le créateur de Kaamelott a remporté une grande victoire décisive
Ce dimanche, Alexandre Astier fête ses 50 ans...
Montmelas-Saint-Sorlin (69) : 2005/05/19. Le réalisateur lyonnais Alexandre Astier, au château de Montmelas, sur le tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love", incarnant le roi Arthur - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM -. Il y a 19 ans, il créait la série Kaamelot...Montmelas-Saint-Sorlin (69): 19/05/2005. Le realisateur lyonnais Alexandre Astier, au chateau de Montmelas, sur le tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love", interprete du roi Arthur - Photo by Soudan Sa série est devenue un véritable phénomène de société.Montmelas-Saint-Sorlin (69): 19/05/2005. Le realisateur lyonnais Alexandre Astier, au chateau de Montmelas, sur le tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love", interprete du roi Arthur - Photo by Soudan Et son créateur, à la fois auteur, scénariste, acteur, réalisateur, metteur en scène et compositeur parvient aujourd'hui à récolter les fruits de son travail.Alexandre Astier pose lors du 5e Festival du film francophone d'Angoulême à Angoulême, France, le 25 août 2012. Photo par Giancarlo Gorassini/ABACAPRESS.COM Son plus gros succès, le film "Kaamelott : Premier Volet" a généré de formidables revenus.Alexandre Astier au 11ème Festival de la Fiction TV de La Rochelle, à La Rochelle, France, le 20 septembre 2009. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM
Voir les 17 photos
La suite après la publicité

"Dès que vous rapportez de l'argent, vous pouvez demander des choses." Cette petite phrase, Alexandre Astier, qui fête ce dimanche 16 juin 2024 ses 50 ans, la lâchait innocemment en 2015 auprès du site internet VL. À l'époque, on comprenait vaguement ce qu'elle pouvait signifier mais pour le créateur de Kaamelott, elle avait sans doute un sens très précis. Cette année-là, le papa de sept enfants remportait en effet une bataille aussi sacrée que le Graal.

Deux ans auparavant, dans un message posté puis vite effacé sur Twitter -devenu X-, Alexandre Astier avait laissé exploser sa colère,comme il l'a refait plus récemment, quant à son impossibilité de pouvoir exploiter la marque Kaamelott selon ses désirs. Un en particulier, trottait dans sa tête depuis les débuts de la série en 2005 : faire un film qui devait débuter là où la série s'arrêterait.

Problème, il était contractuellement coincé par la société CALT, productrice de Caméra Café, et détentrice des droits de Kaamelott à qui il avait proposé le concept à ses débuts. Or, dix ans après son lancement et bien qu'il ait eu les coudées franches pour modifier les formats ou allonger la durée des épisodes, il n'avait pas les mains libres, ainsi qu'il l'avait exprimé, sans prendre de gants...

Le coup de gueule d'Alexandre Astier a tout changé !

"Les contrats actuels m'obligent à travailler dans un contexte ridicule, avait-il écrit sur son compte Twitter, la situation a tellement changé depuis 2004 qu'il me semble impensable de me lancer dans dix ans de production (une trilogie cinéma et un spin-off Résistance) dans de telles conditions, tenu de simuler une collaboration avec certains dont l'incompétence éditoriale en ce qui concerne Kaamelott frôle le cynisme absolu et dont l'ahurissante cupidité est l'ultime solution de sortie. C'est la gerbe, croyez-moi. C'est la gerbe mais c'est comme ça. Je me bats et me battrai bec et ongles pour avoir le droit de faire Kaamelott dans des conditions qui me conviennent (c'est quand même bibi qui bosse le plus sur cette affaire, il faut pas déconner), honnêtes, équitables et où les moyens ne sont utilisés qu'à faire un beau film, pas à raquer des péages."

Ce coup de gueule a-t-il mobilisé les fans, convaincu la société CALT, à moins que ce ne soient des tractations de l'ombre qui aient fait avancer les choses ? Le tout est que le 2 novembre 2015, celui qui partage désormais sa vie avec une comédienne, annonçait sa victoire au micro de France Inter : "Je me retrouve aujourd'hui avec Kaamelott dans la situation que j'avais désirée (...) J'ai surtout recommencé à travailler, recommencé à écrire, Plutôt dans le cinéma."

Entre-temps, des livres, des BD ou encore des DVD sur lesquels il a nécessairement perçu des droits, sont sortis depuis l'arrêt de la série en 2009. Mais il allait enfin pouvoir mettre à exécution son grand oeuvre : le film.

En plein Covid, le film d'Alexandre Astier fait un carton en salles !

Alors que les fans attendent désespérément des nouvelles de la sortie du deuxième volet, il est déjà possible d'établir un constat : Kaamelott est un phénomène. Le seul fait qu'un Rémois de 34 ans, Arnaud Klein soit allé voir Kaamelott : Premier Volet, 204 fois entre juillet et septembre 2001 permet d'en saisir l'ampleur. Ce fan n'y est pas allé tout seul... En 2021, pourtant en pleine crise du Covid, le long-métrage a attiré près de 2,7 millions de spectateurs dans les salles obscures derrière Spider-Man : No way home, ou Mourir peut attendre, le dernier James Bond, autant dire des concurrents autrement plus bankable a priori que le réalisateur lyonnais, qu'un autre fan avait aussi beaucoup ému.

Mais c'est là que réside le miracle Astier. Depuis sa création en 2002 via un premier court-métrage intitulé Dies Irae, (à voir ou à revoir ci-dessous) qui en contenait déjà tout le concept, Kaamelott n'en finit pas de rencontrer le succès. Et l'homme qui en est à l'origine en retire logiquement tous les bénéfices. Des bénéfices aussi nombreux que les casquettes qu'il porte...

© Youtube

Acteur, réalisateur, producteur, scénariste, metteur en scène, compositeur, musicien : l'artiste est un touche à tout, un infatigable créateur qui dès son plus jeune âge a montré des talents tant dans la musique, et notamment le jazz que la comédie, lorsqu'il se produisait dans des pièces de théâtre. Il n'a jamais cessé depuis de se diversifier. Sa dernière trouvaille : co-écrire le scénario du deuxième volet de Kaamelott grâce à l'Intelligence Artificielle ! Mais si ce deuxième opus tarde à sortir, ce n'est certainement pas une question de moyen tant le premier a été lucratif.

D'après les chiffres fournis par cinéfinances info, avant même de sortir en salle, Kaamelott : Premier Volet avait fait gagner à Alexandre Astier un petit pactole ainsi réparti : 527 000 euros pour le scénario, 350 000 euros pour l'adaptation, et 242 000 euros, pour le préparer, le tourner et finaliser sa production.

Les chiffres de la boîte de production d'Alexandre Astier ont explosé

Mais ce n'est rien comparé aux bénéfices générés par le succès du film, dont l'équipe a récemment été endeuillée. D'après le site spécialisé jpbox-office.com, l'oeuvre, dont le budget avoisinait les 15 millions d'euros a généré près de 22 millions d'euros de recettes, soit une rentabilité du film dans le monde de 146% ! La même année, le film Les Tuche 4, qui avait pourtant conquis 2,4 millions de spectateurs n'obtenait une rentabilité monde que de 59%.

"C'est un résultat exceptionnel, résume pour Purepeople un producteur de film habitué à jongler avec ces données. Et comme en plus, Astier cumule toutes les casquettes, c'est jackpot pour lui." Preuve de ce succès financier, la société qui produit le film, Regular Production, dont Alexandre Astier détient 60% des parts, a vu ses chiffres s'affoler en 2022, année suivant la sortie du film. Créée en 2010, cette entreprise qui réalisait un chiffre d'affaires de 277 000 euros en 2018 pour un bénéfice net de 3387 euros cette année-là a surperformé en 2022 : 13,5 millions de chiffre d'affaires pour 1,6 million de résultats net !

Si l'on ajoute à ces gains ceux générés par les innombrables produits dérivés, qu'il s'agisse de puzzle, de jeux de tarots ou de concerts symphoniques, comme cette tournée Kaamelott mise en place l'an passé qui réunissait plus de 100 musiciens sur une scène, en synchronisation avec le film, ou les incessantes rediffusion, il y a là de quoi largement prendre le temps de travailler sur le deuxième opus, et mener la vie de château !

Et justement, un château, Alexandre Astier, dont l'histoire familiale est particulièrement singulière, en possède un. Au début des années 2010, le créateur de génie a acquis en Ardèche un pied-à-terre dans le village médiéval de Saint-Vincent-de-Barrès, près de Privas. "C'est un château, même s'il est modeste. Je me suis fait à cet endroit, j'y ai inventé pas mal de trucs", s'enthousiasmait Alexandre Astier qui précisait pouvoir y stocker aussi tous ses instruments, lui qui compose lui-même les musiques de ces films. On n'attend plus désormais qu'il achève son travail et descende de son donjon pour nous offrir le deuxième volet des aventures de ses célèbres chevaliers !

1/17
Ce dimanche, Alexandre Astier fête ses 50 ans...
Montmelas-Saint-Sorlin (69) : 2005/05/19. Le réalisateur lyonnais Alexandre Astier, au château de Montmelas, sur le tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love", incarnant le roi Arthur - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM -. © Abaca
Ce dimanche, Alexandre Astier fête ses 50 ans... Montmelas-Saint-Sorlin (69) : 2005/05/19. Le réalisateur lyonnais Alexandre Astier, au château de Montmelas, sur le tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love", incarnant le roi Arthur - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM -.
La suite après la publicité
2/17
Il y a 19 ans, il créait la série Kaamelot...Montmelas-Saint-Sorlin (69): 19/05/2005. Le realisateur lyonnais Alexandre Astier, au chateau de Montmelas, sur le tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love", interprete du roi Arthur - Photo by Soudan © Abaca
Il y a 19 ans, il créait la série Kaamelot...Montmelas-Saint-Sorlin (69): 19/05/2005. Le realisateur lyonnais Alexandre Astier, au chateau de Montmelas, sur le tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love", interprete du roi Arthur - Photo by Soudan
3/17
Sa série est devenue un véritable phénomène de société.Montmelas-Saint-Sorlin (69): 19/05/2005. Le realisateur lyonnais Alexandre Astier, au chateau de Montmelas, sur le tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love", interprete du roi Arthur - Photo by Soudan © Abaca
Sa série est devenue un véritable phénomène de société.Montmelas-Saint-Sorlin (69): 19/05/2005. Le realisateur lyonnais Alexandre Astier, au chateau de Montmelas, sur le tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love", interprete du roi Arthur - Photo by Soudan
La suite après la publicité
4/17
Et son créateur, à la fois auteur, scénariste, acteur, réalisateur, metteur en scène et compositeur parvient aujourd'hui à récolter les fruits de son travail.Alexandre Astier pose lors du 5e Festival du film francophone d'Angoulême à Angoulême, France, le 25 août 2012. Photo par Giancarlo Gorassini/ABACAPRESS.COM © Abaca
Et son créateur, à la fois auteur, scénariste, acteur, réalisateur, metteur en scène et compositeur parvient aujourd'hui à récolter les fruits de son travail.Alexandre Astier pose lors du 5e Festival du film francophone d'Angoulême à Angoulême, France, le 25 août 2012. Photo par Giancarlo Gorassini/ABACAPRESS.COM
5/17
Son plus gros succès, le film "Kaamelott : Premier Volet" a généré de formidables revenus.Alexandre Astier au 11ème Festival de la Fiction TV de La Rochelle, à La Rochelle, France, le 20 septembre 2009. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM © Abaca
Son plus gros succès, le film "Kaamelott : Premier Volet" a généré de formidables revenus.Alexandre Astier au 11ème Festival de la Fiction TV de La Rochelle, à La Rochelle, France, le 20 septembre 2009. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité
6/17
Ils permettent aujourd'hui à l'artiste de préparer le second volet dans une grande sérénité...Montmelas-Saint-Sorlin (69) : 2005/05/19. Le réalisateur lyonnais Alexandre Astier, au château de Montmelas, sur le tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love", incarnant le Roi Arthur. Réglage de l'éclairage et du contraste par un technicien - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM © Abaca
Ils permettent aujourd'hui à l'artiste de préparer le second volet dans une grande sérénité...Montmelas-Saint-Sorlin (69) : 2005/05/19. Le réalisateur lyonnais Alexandre Astier, au château de Montmelas, sur le tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love", incarnant le Roi Arthur. Réglage de l'éclairage et du contraste par un technicien - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM
7/17
Alexandre Astier baptise une rose à son nom lors de l'inauguration de la Foire de Lyon à Lyon, France. Photo par Julien Reynaud/APS-Medias/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier baptise une rose à son nom lors de l'inauguration de la Foire de Lyon à Lyon, France. Photo par Julien Reynaud/APS-Medias/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité
8/17
Alexandre Astier photographié à Paris, France, en mai 2007. Photo par Vim/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier photographié à Paris, France, en mai 2007. Photo par Vim/ABACAPRESS.COM
9/17
Montmelas-Saint-Sorlin (69). 19/05/2005. Tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love" au château de Montmelas. Le réalisateur et acteur Alexandre Astier s'entretient avec les techniciens - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM  ; © Abaca
Montmelas-Saint-Sorlin (69). 19/05/2005. Tournage de la série télévisée "Kaamelott" Saison 2, épisode N176;51 "Arthur in Love" au château de Montmelas. Le réalisateur et acteur Alexandre Astier s'entretient avec les techniciens - Photo Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM ;
La suite après la publicité
10/17
Alexandre Astier assiste à l'avant-première parisienne de 'Astérix - Le Secret de la Potion Magique' au Cinéma UGC Normandie le 02 décembre 2018 à Paris, France. Photo par Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier assiste à l'avant-première parisienne de 'Astérix - Le Secret de la Potion Magique' au Cinéma UGC Normandie le 02 décembre 2018 à Paris, France. Photo par Nasser Berzane/ABACAPRESS.COM
11/17
Alexandre Astier baptise une rose à son nom lors de l'inauguration de la Foire de Lyon à Lyon, France, le 31 mars 2023. Photo par Julien Reynaud/APS-Medias/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier baptise une rose à son nom lors de l'inauguration de la Foire de Lyon à Lyon, France, le 31 mars 2023. Photo par Julien Reynaud/APS-Medias/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité
12/17
Alexandre Astier lors de la 29ème cérémonie des Trophees du Film Francais à l'hôtel Intercontinental Opera à Paris, France, le 01 février 2022. Photo par Jerome Domine/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier lors de la 29ème cérémonie des Trophees du Film Francais à l'hôtel Intercontinental Opera à Paris, France, le 01 février 2022. Photo par Jerome Domine/ABACAPRESS.COM
13/17
Alexandre Astier lors de la 29ème cérémonie des Trophees du Film Francais à l'hôtel Intercontinental Opera à Paris, France, le 01 février 2022. Photo par Jerome Domine/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier lors de la 29ème cérémonie des Trophees du Film Francais à l'hôtel Intercontinental Opera à Paris, France, le 01 février 2022. Photo par Jerome Domine/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité
14/17
Montmelas-Saint-Sorlin (69). 19/05/2005. Tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love" au chateau de Montmelas. Lionnel Astier, Alexandre Astier et Caroline Victoria sous un arbre - Photo by Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM © Abaca
Montmelas-Saint-Sorlin (69). 19/05/2005. Tournage de la serie televisee "Kaamelott" Saison 2, episode N°51 "Arthur in Love" au chateau de Montmelas. Lionnel Astier, Alexandre Astier et Caroline Victoria sous un arbre - Photo by Soudan E/ANDBZ/ABACAPRESS.COM
15/17
L'acteur et réalisateur français Alexandre Astier présente l'écrivain et cinéaste américain Christopher Vogler à Lyon, le 29 octobre 2012, avant le début de sa masterclass. Photo par Vincent Dargent/ABACAPRESS.COM © Abaca
L'acteur et réalisateur français Alexandre Astier présente l'écrivain et cinéaste américain Christopher Vogler à Lyon, le 29 octobre 2012, avant le début de sa masterclass. Photo par Vincent Dargent/ABACAPRESS.COM
La suite après la publicité
16/17
Alexandre Astier présent au 15e Festival de la fiction TV à La Rochelle, dans l'ouest de la France, le 13 septembre 2013. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier présent au 15e Festival de la fiction TV à La Rochelle, dans l'ouest de la France, le 13 septembre 2013. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM
17/17
Alexandre Astier présent au 15e Festival de la fiction TV à La Rochelle, dans l'ouest de la France, le 11 septembre 2013. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM © Abaca
Alexandre Astier présent au 15e Festival de la fiction TV à La Rochelle, dans l'ouest de la France, le 11 septembre 2013. Photo par Patrick Bernard/ABACAPRESS.COM
À propos de
Alexandre Astier
Alexandre Astier
"Je n'étais pas son fils" : Alexandre Astier, révélations sur son père Lionnel et sa naissance synonyme d'adultère
19 octobre 2023 à 17:15
Alexandre Astier papa de 7 enfants : rare photo avec son fils Neil, artiste lui aussi
9 août 2023 à 07:46
"Ça ne s'est pas présenté" : Une célèbre actrice de Kaamelott pas contre une histoire d'amour avec Alexandre Astier !
31 mars 2023 à 13:41
Tous les articles
Mots clés
People Business Cinéma Télé Photo People France Histoires de stars Argent Anniversaire Séries
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
"Vingt jours à saigner et à vomir" : Un joueur du PSG victime d'un virus qui l'a terrassé et lui a fait perdre 8 kilos
19 mars 2024
Joyce Jonathan, grande gagnante de la Star Academy chinoise : ce sacrifice qu'elle a dû faire et qui a été difficile à vivre
Joyce Jonathan, grande gagnante de la Star Academy chinoise : ce sacrifice qu'elle a dû faire et qui a été difficile à vivre
28 juin 2024
Les articles similaires
Vous pensiez que Kev Adams n'était qu'un humoriste ? Tout faux, c'est aussi un businessman et en affaires, il est très très sérieux !
Vous pensiez que Kev Adams n'était qu'un humoriste ? Tout faux, c'est aussi un businessman et en affaires, il est très très sérieux !
1 juillet 2024
Armelle Deutsch et Alexandra Lamy liées à Thomas Jouannet : ces photos qui en disent long sur leurs rapports
Armelle Deutsch et Alexandra Lamy liées à Thomas Jouannet : ces photos qui en disent long sur leurs rapports
2 juillet 2024
Dernières actualités
Anne Hidalgo plonge dans la Seine après Amélie Oudéa-Castera mais impose son style différent : équipement, nage... play_circle
Anne Hidalgo plonge dans la Seine après Amélie Oudéa-Castera mais impose son style différent : équipement, nage...
13:28
Wesley Fofana dégoûté par son coéquipier argentin Enzo Fernandez, ce dernier réagit et brise le silence
Wesley Fofana dégoûté par son coéquipier argentin Enzo Fernandez, ce dernier réagit et brise le silence
11:49
Dernières news