Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kaamelott, le film : Pourquoi son créateur Alexandre Astier est en colère

En annonçant le tournage du film "Kaamelott", Alexandre Astier a rendu heureux tous ses fans car le projet était en réflexion depuis des années. L'attente autour de ce long métrage a toutefois entraîné un emballement au sujet d'une annonce pour faire de la figuration...

C'est via son compte Twitter qu'on a pu découvrir le début du long métrage adapté de la série Kaamelott. Alexandre Astier a ainsi provoqué une vague de joie car les amatrices et amateurs de ce programme hilarant qui revisite à sa sauce le Moyen Âge sont légion. Cependant, cet engouement a donné des idées à certaines personnes malveillantes...

Attendu depuis des lustres par sa communauté de fans et après des difficultés de mises en route, Kaamelott verra finalement le jour sur grand écran en 2020, selon son créateur Alexandre Astier. Sur Twitter, il a posté une photo d'un paysage baigné d'une lumière magnifique, ajoutant en légende : "Voilà où le tournage commence dans quelques jours. Kaamelott – Premier Volet #KaamelottPremierVolet #Cinéma #2020 #Alexa65 'Bientôt, Arthur sera de nouveau un héros...'" Le réalisateur et auteur du futur long métrage utilise la caméra numérique Alexa 65, promesse de superbes plans cinématographiques.

Cependant, l'enthousiasme de l'artiste a momentanément cédé la place à de la colère, en raison d'une annonce de recherche de figurants pour son film. Celui qui a fait un carton avec le nouvel opus animé d'Astérix (et la potion magique) a dû saisir son compte Twitter pour rétablir les choses concernant le tournage de Kaamelott : "Nous n'avons pas besoin de figurants sur K. Surtout, ne payez pas un centime à quiconque vous proposerait d'en être. Désolé que des trouducs essaient de se sucrer sur le dos de la bête... on va s'en occuper."

"Nous n'avons plus de besoins en figuration, l'annonce de Pôle Emploi partagée n'est plus d'actualité puisque le travail est terminé. Nous souhaitons demander à tous de rester prudents face à des infos sur Kaamelott qui n'émanent pas de l'auteur ou de la production et notamment celles diffusées en ligne à des fins publicitaires ou mercantiles", a complété par voie de communiqué la société Regular Production.

Une annonce pour faire de la figuration a en effet été publiée sur internet. Spécialisé en matière de recherche de figurants dans le monde du cinéma, le site Figurants.com a fait une mise à jour à propos de cette annonce pour faire de la figuration.

"C'est après un long travail d'enquête que nous avons décidé, en fin de semaine dernière, de relayer sur nos pages la recherche de figuration pour le film Kaamelott, d'Alexandre Astier. Presse locale, médias, confirmation de la mairie des Estables : tout ces éléments nous ont, et semblent encore aujourd'hui cohérents ; le tournage ayant également bien lieu aux dates et lieux indiqués. Par ailleurs, toute la communauté Geek s'est enflammée à ce sujet en fin de semaine dernière, et comme de nombreux autres médias, nous nous sommes fait le relais de cette recherche. Pour l'instant, sauf avis contraire, il est clair que ce casting n'est plus à l'ordre du jour et nous ne sommes pas sans savoir que le principal intéressé s'est manifesté à ce sujet sur les réseaux sociaux et que ce tweet a été largement relayé. Nous acceptons nos erreurs, nous prions aussi toute la communauté des fans (ainsi qu'Alexandre Astier), de bien vouloir nous excuser si des torts ont été causés."

Plus tard, et après avoir eu le fin mot de l'histoire, Figurants.com a décidé de communiquer à nouveau pour faire valoir sa bonne foi, diffusant le 4 février sur son site un très long communiqué détaillant tout le processus, de son enquête sur la tenue du tournage à la clôture de la recherche de figurants. "La semaine du 21 [janvier], peut-on lire, nous avons été dans les premiers à diffuser sur le web la recherche de figurants du film Kaamelott, d'Alexandre Astier. Cette recherche de figurants (sans précisions sur le film) a été d'abord repérée dans la presse locale. La mairie nous a ensuite confirmé le tournage sur Les Estables à ces dates, et Pôle-emploi a publié également la même annonce. Il n'était pas possible de se tromper (...) Nous avons fini de recouper tous les indices et diffusé la recherche sur nos pages. Nous avons ensuite eu plusieurs contacts avec la directrice de casting Alexandra W., qui nous a confirmé le samedi 26 que le casting était finalement bouclé.

"Dimanche, sur son compte Twitter, monsieur Alexandre Astier a démenti officiellement l'existence même d'un casting figurants pour K. La nouvelle d'un faux casting, d'une arnaque, voir d'une escroquerie, s'est ensuite répandue comme une traînée de poudre. (...) Pourtant, le 28 Janvier 2019, la production du film tweete confidentiellement ceci pour rectifier, au sujet du casting figurants de Kaamelott et l'adresse email liée à l'annonce : filmsfigu2019@gmail.com. Le casting était vrai, l'adresse mail, la bonne, et des figurants ont bien été recrutés pour un tournage aux Estables, malgré ce qu'affirme le tweet d'Alexandre Astier. D'après ce nouveau tweet, les annonces diffusées à partir du 21/01/19 étaient cependant "caduques" et "anciennes" - sur la même semaine du 21, donc, pour des tournages le 18, le 19 et le 20 mars 2019, soit à peine quelques jours après leur diffusion. En ce qui nous concerne, la directrice de casting, Alexandra W. nous a contacté le samedi 26 pour nous informer que la recherche de figurants était désormais terminée. L'annonce a donc été retirée."

Signalant être depuis visé par "insultes, menaces de mort, de hack, milliers de mails à traiter, accusations de toutes sortes", Figurants.com déplore une situation "injuste" et tient à rappeler, outre son expertise, qu'il collabore "depuis près de vingt ans avec la seule association de France à lutter contre les arnaques aux castings (C.I.S) (anciennement StopArnakCasting) : https://casting-info-service.org/". Et de conclure : "Nous avons longtemps hésité à communiquer à nouveau sur cette affaire, dans la mesure où nous avons tous été ici égratignés publiquement et qu'il ne s'agirait pas de froisser à nouveau Monsieur Astier (laissons-le faire son film en paix). Pourtant, savoir que la vérité n' a pas été dite jusqu'au bout, c'est douloureux (...) L'annonce de figuration pour participer au film Kamelott qui a parcouru le web, les médias officiels, le pôle-emploi et des sites de castings était une annonce authentique."

La situation étant clarifiée, l'heureux papa de six enfants peut désormais se consacrer à 100% à cette aventure cinématographique qui nous permettra de retrouver son Roi Arthur légendaire et irrésistible.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jean-Luc Reichmann s'exprime sur l'affaire Quesada du nom de l'ancien candidat des "12 coups de midi" (TF1) le 15 avril 2019 à l'antenne de "C à vous" (France 5).
Julien Bert parle de sa condamnation dans "Crimes et faits divers", le 14 mai 2019, sur NRJ12
Joy Hallyday prépare un repas d'anniversaire pour son ami Jean-Claude Sindres dans sa maison de Pacific Palisades, à Los Angeles, le 8 avril 2019.
Tressia et Vincent de "Moundir 4" en interview pour "Purepeople" - 7 mai 2019
Michel Cymes invité dans "C à vous", le 18 septembre 2019, sur France 5
"50 mn Inside", l'émission du 20 avril 2019 sur TF1.
Laeticia Hallyday sur Instagram.
Rachel Legrain-Trapani dans "TPMP People", vendredi 29 mars 2019, sur C8
Laeticia Hallyday a passé une partie de la journée du 26 mai 2019 au centre équestre Smoke Tree Stables, à Palm Springs, Californie, avec ses filles Jade et Joy.
Lionel Tim, ex-membre des "Linkup" avec M. Pokora et Otis, rejoint l'équipe de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" (C8) le 2 septembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel