Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ici tout commence : Qui est Nicolas Anselmo, qui incarne un personnage non-binaire ?

13 photos
Lancer le diaporama
Nicolas Anselmo a rapidement séduit les téléspectateurs de TF1 dans "Ici tout commence" dans la peau d'Eliot Prevost, un personnage non-binaire. Mais qui est ce jeune acteur qui a déjà tant marqué les esprits ?

Lundi 2 novembre 2020, TF1 donnait le coup d'envoi d'Ici tout commence. Une série qui a un lien avec Demain nous appartient puisque les téléspectateurs peuvent suivre les aventures de Maxime Delcourt (joué par Clément Rémiens). Dans le premier épisode, le fils de Chloé (interprétée par Ingrid Chauvin dans DNA) tente d'intégrer la prestigieuse école de cuisine Auguste Armand. On y suivra ensuite ses aventures dans l'établissement. Il y fera notamment la rencontre d'Eliot Prevost, un personnage qui a fait l'unanimité auprès du public. Mais qui est son interprète Nicolas Anselmo ?

Le jeune homme de 22 ans a étudié au conservatoire régional du Grand Nancy avant d'intégrer une compagnie de danse, en 2015. Il a notamment participé à une campagne de lutte contre la transphobie. Mais Ici tout commence signe ses premiers pas d'acteur. C'est sur Facebook qu'il a vu l'annonce pour le casting et il n'a pas hésité bien longtemps avant de postuler. "Je n'avais pas d'agent, je m'y suis pointé tout seul. Sur la description du personnage, c'était indiqué qu'il était non-binaire et pansexuel. Je me suis directement dit qu'il fallait que je représente ce personnage. (...) Je me retrouve beaucoup dans le personnage par rapport à ça. Au fait de ne pas vouloir se mettre dans une case", a-t-il confié à Têtu.

Des sujets comme la non-binarité, on n'en parle pas beaucoup à la télévision

Grâce à ce personnage, Nicolas Anselmo espère mettre plus en avant la communauté LGBTQ+. "En fait, ça manque énormément en France. Des sujets comme la non-binarité, on n'en parle pas beaucoup à la télévision. Comme la transidentité, d'ailleurs. Ce sont pourtant des choses si importantes", a fait remarquer le partenaire de jeu de Clément Rémiens qui espère que la série touchera un large public.

Dans le premier épisode, Eliot est confronté au harcèlement de deux de ses camarades qui se moquent devant tout le monde de son style et se demandent s'il est une femme ou un homme. Pas de quoi déboussoler l'étudiant qui baisse rapidement son pantalon pour leur clouer le bec. "Alors évidemment, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de réagir quand on se fait harceler. Mais j'espère que mon personnage saura inspirer certains ou certaines qui souffrent de ce genre de situation. Je sais que les choses avancent et il ne faut pas lâcher. Eliott ne lâchera pas en tout cas", a conclu Nicolas. Un message qui devrait donner de l'espoir et de la force à toutes les personnes qui se reconnaîtront en lui.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image