Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

J.O. de Vancouver - Regardez Brian Joubert revenir sur le fiasco de ses Jeux : "Je suis un petit con..."

Après son catastrophique programme court il y a deux jours, qui a annihilé à lui tout seul toutes ses chances de médaille olympique, le patineur français Brian Joubert, 25 ans, s'est produit lors de son programme long, hier, et en a enfin terminé avec ses Jeux. Des Jeux de Vancouver calamiteux pour le champion du monde 2007, qui a dû essuyer les violentes critiques de Didier Gailhaguet (président de la Fédération française des sports de glace), comme nous le rapporte le Parisien : "Il a triché avec lui-même et n'a pas respecté les règles du comportement d'un athlète de haut niveau." Entendant par là que c'est tout bonnement inacceptable qu'il ne soit pas parti s'entraîner à l'étranger pour progresser plutôt que de rester dans la ville de son coeur, Poitiers.

Mercredi, après le fiasco de son programme court, Didier Gailhaguet avait retrouvé Brian Joubert dans la maison louée par sa famille le temps de la compétition et s'était longuement entretenu avec eux : "Nous avons entendu le discours de Didier. Et lorsqu'il dit que Brian a triché avec lui-même, il s'agit de la réalité. Nous apprécions la franchise de Didier", a ainsi déclaré Raymonde, la mère du champion.

Pour sa part, le champion semble réaliser l'ampleur du problème et les causes de cet échec cuisant : "Je dois pouvoir me rendre à l'étranger plus souvent pour trouver des compétences artistiques et chorégraphiques. Aujourd'hui, je pars dans cette optique", a-t-il confié avant de s'élancer pour son programme libre.

Depuis un an, Didier Gailhaguet insiste en effet pour que Brian s'envole pour l'Amérique du Nord et plus particulièrement le Canada, afin de prendre une autre dimension. L'été dernier déjà, la question avait été soulevée, mais Brian avait préféré renoncer, ce qui a eu comme effet de déclencher une grande vague de froid entre le patineur et son président, ce dernier refusant d'adresser la parole au champion pendant près de deux mois.

Brian Joubert semble être aujourd'hui définitivement conscient de l'utilité de partir : "J'adore Kurt Browing, il a déjà été mon chorégraphe, mais on n'a pas tellement évoqué de lieu. Je peux effectuer des stages en Russie. Cela dit j'adore travailler avec Albena (Denkova) et Maxim (Staviski) (ses actuels chorégraphes, ndlr). On va s'organiser en rentrant en France."

Avant de conclure : "Je dois voir les choses différemment. Si je vais plus souvent à l'étranger, je garderai le même attachement à ma ville."

Pour l'anecdote, nous retiendrons que l'Américain Evan Lysacek a décroché le titre olympique, le tenant du titre russe Evgueni Plushenko se contente de la médaille d'argent, alors que le bronze est revenu au Japonais Dasuke Takahashi. Le premier Français est Florent Amodio, qui, pour ses premiers Jeux, se classe 12e.
Brian Joubert ? Seizième.

A.I.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel