Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jamel Debbouze "très en colère" : il dément avoir insulté Emmanuel Macron

Jamel Debbouze "très en colère" : il dément avoir insulté Emmanuel Macron
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Jamel Debbouze - Projection exceptionnelle du nouveau Disney "Le Roi Lion" au Grand Rex à Paris © Coadic Guirec/Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Jamel Debbouze - Projection exceptionnelle du nouveau Disney "Le Roi Lion" au Grand Rex à Paris © Coadic Guirec/Bestimage
Dans l'ouvrage "Président cambrioleur", Corinne Lhaïk décrit une scène de diner parisien, lors duquel Emmanuel Macron - alors en campagne présidentielle - se serait fait brutalement coupé la parole, d'une insulte supposément lancée par Jamel Debbouze. Une scène inventée d'après l'humoriste...

C'est à quoi on reconnait une fausse rumeur. Un tout petit peu trop grosse pour être vraie, l'anecdote de l'auteure Corinne Lhaïk a rapidement été démentie. Dans son livre Président cambrioleur (ed. Fayard), la journaliste raconte une scène datée à l'automne 2016 : un dîner organisé par Luc Besson, avec Nicolas Hulot, Emmanuel Macron et Jamel Debbouze. À l'époque, le chef de l'État venait de démissionner de son poste de ministre de l'Économie afin d'entamer sa campagne présidentielle.

Voulant convaincre Nicolas Hulot, Emmanuel Macron se serait alors lancé "dans une opération reniflage auprès de l'écologiste", avant de parler banlieues. "Macron se lance dans un discours formaté, sur la formidable énergie de ses jeunes habitants", a appris Corinne Lhaïk sur le plateau de TPMP. D'après elle, le futur président aurait été interrompu par Jamel Debbouze. "Écoute, monsieur le ministre, tu vas fermer ta gueule", lui aurait-il lancé.

Une information rapidement démentie par l'humoriste. "Jamel nous a appelé et nous a dit que c'était faux, que c'était pas vrai", a rectifié Cyril Hanouna dans l'émission du mercredi 9 décembre 2020. "Ça m'a été rapporté par un participant qui a assisté à la scène. Soit Jamel a un problème de mémoire soit mon interlocuteur a un problème", s'est justifiée Corinne Lhaïk. Cependant, Bernard Montiel lui-même a eu Jamel Debbouze au téléphone, qui a une seconde fois démenti ses propos rapportés. "J'ai appelé Jamel hier soir, il était très en colère, il n'a jamais dit ça parce qu'il est toujours très respectueux", a ajouté le chroniqueur. Personne n'aurait donc été insulté lors de cet hypothétique diner...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image