Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jean-Jacques Bourdin recadré en direct par sa femme : "Elle avait raison"

6 photos
Lancer le diaporama
En 2017, Jean-Jacques Bourdin a été recadré en direct dans son émission par sa femme Anne Nivat. Le couple, réuni hier soir sur France 5, est revenu sur ce moment de télévision un peu particulier.

Le 29 mai 2017, Jean-Jacques Bourdin s'était fait remonter les bretelles en direct par sa femme Anne Nivat, alors qu'il présentait sa matinale sur RMC. Le couple, invité dans C à vous le 26 décembre, est revenu sur ce moment marquant et le journaliste a fait son mea culpa.

"C'était une leçon pour moi. Elle a eu entièrement raison et j'ai eu un plaisir fou parce qu'elle avait raison", a tout d'abord déclaré l'intervieweur des politiques. "J'étais perturbé d'avoir Anne au téléphone et d'ailleurs je cherchais mes mots parce que je sentais qu'elle trépignait", a-t-il poursuivi avant de se faire couper la parole par la reporter de guerre.

"Et pourquoi je trépignais ? Parce qu'on est en direct, que j'ai très peu de minutes pour parler de la Russie et que toutes ces hésitations verbales m'enlèvent des secondes. Je sais que je n'ai que deux minutes pour parler", explique la grande spécialiste de ce pays où elle a vécu dix ans.

Pour rappel en mai 2017, le journaliste avait lancé en direct : "Anne Nivat bonjour, spécialiste de la Russie, grand reporter... Anne... qui est ma femme... Je le dis toujours parce que, tu sais, on sait jamais après ! Il y a des mauvaises langues qui pourraient dire que...", a lancé le journaliste non sans provoquer une légère exaspération auprès de son interlocutrice. "Ok, est-ce qu'on peut parler de la Russie ?", avait-elle aussitôt répliqué sèchement.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel