Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jérôme Kerviel condamné à rembourser un million d'euros à la Société Générale

Jérôme Kerviel condamné à rembourser un million d'euros à la Société Générale
Exclusif - Rendez vous avec Jerôme Kerviel le 25 juin 2015 à Paris
13 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Rendez vous avec Jerôme Kerviel le 25 juin 2015 à Paris
L'ancien trader ne compte pas en rester là...

Nouvelle péripétie judiciaire dans l'affaire qui oppose Jérôme Kerviel à la Société Générale.

Comme le rapporte l'AFP, l'ancien trader a été condamné vendredi 23 septembre par la justice à verser 1 million d'euros de dommages et intérêts à son ancien employeur. Une somme très éloignée des 4,9 milliards d'euros initialement réclamés par la banque française.

L'Agence France-Presse ajoute que la cour d'appel de Versailles a déclaré l'homme de 39 ans "partiellement responsable du préjudice" subi par la banque en 2008. Contacté par nos confrères, le principal intéressé a livré son ressenti. "La justice avance. Cette décision me donne l'énergie pour continuer ce combat car j'estime encore ne rien devoir à la Société Générale", a-t-il déclaré. De son côté, son représentant, David Koubbi, a assuré qu'il s'opposerait "à toute tentative de recouvrement", tandis que l'avocat de la banque, Jean Veil, s'est félicité d'une décision "tout à fait satisfaisante et exécutable". Pour rappel, Jérôme Kerviel avait obtenu une première victoire au civil en juin dernier et le conseil des prud'hommes avait condamné la Société générale à lui verser plus de 450 000 euros pour licenciement abusif ainsi qu'un bonus de 300 000 euros pour l'année 2007, époque durant laquelle la justice a estimé que "la banque était parfaitement au courant de ses opérations fictives".

Jérôme Kerviel a déjà été définitivement condamné au pénal à cinq ans de prison, dont deux avec sursis, pour des manoeuvres boursières frauduleuses. La Cour de cassation a confirmé en 2014 cette condamnation pour abus de confiance, faux et fraude. Il avait toutefois pu porter un bracelet électronique pour les huit derniers mois de sa peine, en 2014, bracelet qu'on lui a retiré en juin 2015.

Toujours selon l'AFP, la cour d'appel a par ailleurs rejeté vendredi la demande d'expertise financière réclamée par la défense. Elle précise dans un communiqué avoir "estimé que les carences dans l'organisation et les dispositifs de contrôle et de sécurité de la banque, relevées notamment par le rapport Green et la Commission bancaire, et d'ailleurs sanctionnées par cette dernière, avaient un caractère fautif au plan civil". Ces "carences" ont, pour elle, "concouru à la production du dommage, limitant le droit à indemnisation de la Société générale".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image