Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Julie Gayet "en rogne" : "L'exemplarité" de son père mise en cause...

Julie Gayet "en rogne" : "L'exemplarité" de son père mise en cause...
Par Christopher R.
Julie Gayet - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015. © Coadic Guirec / Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Julie Gayet - Enregistrement de l'émission "Vivement Dimanche" à Paris le 16 Décembre 2015. © Coadic Guirec / Bestimage
L'actrice a visiblement lu "Une intermittente à l'Elysée" et n'en a pas retiré que des satisfactions.

La compagne supposée de François Hollande n'est pas contente. Le 28 janvier paraissait aux Editions du Moment la biographie non autorisée de la comédienne Julie Gayet, Une intermittente à l'Elysée. On apprend aujourd'hui du Figaro que l'intéressée n'a visiblement pas grand-chose contre cette publication signée Soazig Quéméner en collaboration avec François Aubel (journaliste au Figaro), si ce n'est un détail qui l'a mise "en rogne".

En effet, le portrait de son père, le brillant chirurgien Brice Gayet, n'est pas aussi reluisant que l'aurait voulu la comédienne récemment vue dans Je compte sur vous. À vrai dire, il n'est pas réaliste selon elle, parce que les auteurs de la biographie n'auraient pas assez souligné "l'exemplarité" de son père médecin, forcissant plutôt le trait sur l'argent et la vie de châtelain du chirurgien aujourd'hui à la retraite. Selon Julie, son père, dont on perçoit en l'occurrence une mauvaise image, "n'est pas un homme d'argent".

Dans Une intermittente à l'Elysée, les deux auteurs pointent du doigt les amitiés du médecin dans la sphère du pouvoir, et notamment avec la gauche que certains détracteurs appelleront "caviar". Membre de la "haute bourgeoisie", l'homme se montre "manifestement très à l'aise" à l'Elysée, lui qui y a côtoyé par le passé des politiques tels que Bernard Kouchner, Claude Evin, mais également le très controversé Jérôme Cahuzac (ex-ministre délégué au Budget des gouvernements Ayrault, accusé de fraude fiscale). On apprend également qu'il coule des jours paisibles dans un château du Gers, où François Hollande s'est d'ailleurs déjà rendu.

Néanmoins, tout n'est pas aussi noir, comme pourrait le défendre Julie Gayet. Les deux journalistes et auteurs peignent également le portrait d'un père soucieux de la sécurité de sa fille, notamment après les révélations de Closer (où la France entière a appris la relation extra-conjugale du président avec la comédienne). À l'époque, elle recevait des lettres d'insultes et des menaces de mort, dont certaines arrivaient chez ses parents : "Son père Brice... Il a eu vraiment peur pour elle", assure un ami de la famille. Peut-être le même qui nuançait également, quant au train de vie de Brice Gayet : "Ce n'est pas le genre à montrer des signes extérieurs de richesse. Il roule dans une petite voiture. Franchement, il n'est pas gauche caviar pour un sou."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image