Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kate Middleton, enceinte, retrouve avec joie la sage-femme qui l'a accouchée

Kate Middleton, enceinte, retrouve avec joie la sage-femme qui l'a accouchée
La duchesse de Cambridge a retrouvé avec plaisir le 27 février 2018, lors de sa visite au Royal College of Obstetricians and Gynaecologists à Londres, le professeur Jacqueline (Jacqui) Dunkley-Bent, qui officiait lorsqu'elle a accouché du prince George en 2012 et de la princesse Charlotte en 2015.
32 photos
Lancer le diaporama
La duchesse de Cambridge a retrouvé avec plaisir le 27 février 2018, lors de sa visite au Royal College of Obstetricians and Gynaecologists à Londres, le professeur Jacqueline (Jacqui) Dunkley-Bent, qui officiait lorsqu'elle a accouché du prince George en 2012 et de la princesse Charlotte en 2015.
La duchesse de Cambridge avait pu compter sur son expertise lors de la naissance de ses enfants George et Charlotte.

Ça, c'est de l'efficacité : tout juste quelques heures après l'annonce de deux nouveaux patronages, la duchesse Catherine de Cambridge était déjà sur le terrain pour les honorer, mardi 27 février 2018. Même enceinte de huit mois, elle est capable de mettre les bouchées doubles !

Portant encore un vestige de sa dernière mission publique, un tatouage au henné qu'elle s'était fait faire en visite à Sunderland la semaine passée, l'épouse du prince William a ainsi fait son apparition dans la matinée au Collège royal des obstétriciens et gynécologues (Royal College of Obstetricians and Gynaecologists) situé au bord de Regent's Park (nord-ouest de Londres), qui n'avait plus de marraine royale depuis le décès en 2002 de la reine mère. Depuis sa fondation en 1929, l'institution fixe les standards de la pratique de ces spécialités, forme les professionnels et oeuvre pour prodiguer les meilleurs soins aux femmes.

Chaleureuses retrouvailles, avant le troisième accouchement

Habillée d'un manteau Jenny Packham bleu à galons blancs qui semblait être un très astucieux clin d'oeil à la robe distinctive des membres du Collège, composée des mêmes couleurs, et chaussée de Jimmy Choo, Kate était de fort belle humeur, comme en attestaient ses éclats de rire lors de ses échanges avec ses interlocuteurs. Plus sérieusement, elle a pu s'informer en personne sur les programmes de l'organisme concernant tout particulièrement la santé des mamans - un sujet qui l'intéresse tout particulièrement -, physique et mentale bien évidemment, ainsi que la lutte contre la mortalité infantile. Elle a également eu l'opportunité de retrouver avec grand plaisir, comme en témoignent leurs embrassades, le professeur Jacqueline (Jacqui) Dunkley-Bent, sage-femme de 53 ans qui officiait lors de ses deux accouchements - le prince George en juillet 2012 et la princesse Charlotte en mai 2015.

La duchesse de Cambridge et Jacqueline Dunkley-Bent, qui enseigne le métier de sage-femme au Collège impérial des soins médicaux, avaient noué une "étroite relation" à l'occasion de la venue au monde du prince George. Se pourrait-il qu'elle soit impliquée à nouveau dans la naissance du troisième enfant de Kate et William, attendu en avril ?

Pour marquer le début de ce nouveau patronage, la duchesse Catherine s'est vu remettre un certificat par le professeur Lesley Regan, présidente du Collège royal, laquelle s'est félicitée de ce soutien royal.

La duchesse de Cambridge s'est ensuite dirigée vers le centre de la capitale, poursuivant sa journée d'engagements à la Fondation Guy's et Saint Thomas' et à l'hôpital pour enfants Evelina qui la jouxte. Cette seconde visite avait pour motif le lancement de la campagne Nursing Now 2020, deuxième nouveau patronage de Kate annoncé quelques heures plus tôt, qui a vocation à valoriser à l'échelle mondiale le rôle des infirmières et à leur permettre de jouer un rôle plus important dans le processus décisionnel.

A cette occasion, la femme du prince William a pu discuter avec des infirmières de plusieurs nationalités. Dans l'aile "Panthère des neiges" de l'hôpital pour enfants Evelina, elle a aussi pu se renseigner sur le difficile travail des personnels soignants qui oeuvrent pour la survie de bébés qui ont besoin d'aide pour respirer. Un sujet qui a dû l'impressionner, à un peu plus d'un mois de la naissance attendue de son troisième enfant.

Parmi les multiples annonces faites par le palais de Kensington ces dernières heures, il a aussi été signalé que la duchesse de Cambridge inaugurerait le 7 mars le nouveau siège de l'association Place2Be, l'un de ses tout premiers patronages, depuis 2012. Il a aussi été indiqué que le prince Harry et Meghan Markle seraient le lendemain, le 8 mars, à Birmingham à l'occasion de la Journée internationale de la femme.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image