Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kenza insultée à la sortie du Loft : "On me disait aussi qu'on voulait me tuer"

15 photos
Lancer le diaporama
Kenza de "Loft Story" insultée lors de sa sortie, elle raconte dans "Ca commence aujourd'hui", mardi 27 août 2019, sur France 2
L'ancienne candidate de "Loft Story" Kenza a été révélée au grand public en 2001. Une aventure exceptionnelle dont elle se souviendra toute sa vie. Elle se rappellera également sa sortie. Mais les souvenirs sont beaucoup moins bons comme elle l'a confié dans "Ça commence aujourd'hui", mardi 27 août 2019, sur France 2.

Les nostalgiques des années 2000 étaient les plus heureux du monde, mardi 27 août 2019. Faustine Bollaert a notamment reçu Kenza dans son émission Ça commence aujourd'hui (France 2). Et la candidate de la première saison de Loft Story (2001) est revenue sur son expérience parfois traumatisante.

Si elle a bien vécu son aventure, Kenza s'était pris une véritable claque en sortant de l'aventure. L'ancienne compagne de Jean-Michel Maire a admis auprès de la présentatrice qu'elle avait été traitée de "s****e" une fois dehors et qu'elle avait même reçu des tomates. "Je ne comprends pas pourquoi les gens me détestent. (...) J'ai reçu des tomates, des oeufs. On ne prend pas le temps de nous expliquer ce qu'il se passe, car c'est le prime", a-t-elle expliqué. À l'époque, la journaliste radio et auteure de 42 ans ne se rendait pas compte que sa vie allait changer.

Son adresse a été divulguée contre sa volonté quand elle était dans l'émission. Une fois de retour, elle a donc découvert de nombreux courriers dans sa boîte aux lettres et certains étaient loin d'être plaisants : "À l'époque, j'habitais dans le 93. (...) Il y avait des messages d'amour, mais on me disait aussi qu'on voulait me tuer. Mon appartement était tagué. C'était un mélange de 'Kenza on t'aime' à 'Kenza tu es une grosse p***'. Je me suis demandé ce que j'avais fait. J'avais juste fait une émission de télévision."

Kenza n'était pas préparée à cela, pas plus que sa maman qui a aussi été victime de ses détracteurs. Elle a été contrainte de fermer son institut de beauté quatre mois après l'émission, car "elle trouvait des excréments devant sa boutique tous les matins". Certains se sont également permis de l'appeler pour insulter l'ex-candidate de M6. Le retour à la réalité a été difficile...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image