Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

L'amour est dans le pré – Suicide de Jean-Pierre : Son ami Pascal choqué

L'amour est dans le pré – Suicide de Jean-Pierre : Son ami Pascal choqué
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Le candidat d'ADP et ami de Jean-Pierre s'est exprimé.

Jeudi 15 décembre, nous apprenions le décès de Jean-Pierre Le Guelvout, candidat de la saison 5 de L'amour est dans le pré (2010) sur M6. L'éleveur de vaches laitières, aviculteur et céréalier de 46 ans s'est suicidé à cause, selon ses proches, de difficultés professionnelles.

Depuis cette annonce, Karine Le Marchand et Virginie Matéo, productrice de l'émission, ont réagi. Tout comme Pascal, pour Télé-Loisirs aujourd'hui. Le candidat qui a également participé à la saison 5 du programme de dating rural se dit très choqué. "C'est triste. Plus que triste. Je suis sous le choc. Je n'ai même pas les mots. On était de bons copains. On se voyait peu vu la difficulté de nos métiers, mais on se parlait beaucoup. On se téléphonait une dizaine de fois par an. En octobre dernier encore, on discutait ensemble et on avait espoir que le métier reparte", déclare-t-il dans un premier temps.

Lors de l'entretien, Pascal a ensuite tenu à évoquer la triste réalité concernant le suicide des agriculteurs. Des actes "réguliers". Pour lui, le suicide de Jean-Pierre peut permettre de mettre l'accent sur les difficultés de vie des paysans en France. "Presqu'un agriculteur par jour se suicide. C'est énorme ! Mais, il y a de quoi. Quand on se tape des milliers d'heures de travail par an et qu'on n'a pas de revenus à la fin, il y a de quoi se flinguer. Va peut-être falloir que quelqu'un fasse quelque chose !", déclare-t-il.

Etant dans l'incapacité d'assister aux obsèques de Jean-Pierre, lesquelles auront lieu samedi 17 décembre, Pascal garde de lui un souvenir positif : "C'était quelqu'un qui aimait les jeux de mots, les bonnes blagues, il aimait chanter aussi... Tout et n'importe quoi."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image