Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Laure Adler raconte ses trois fausses couches et la mort de son fils Rémi : "Il est toujours présent..."

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
14 photos
Laure Adler est à la tête d'une bibliographie impressionnante. Elle est également maman de quatre enfants. Hélas, le petit Rémi est mort en 1985 à l'âge de 9 mois.

La relève est assurée ! Paloma Veinstein, la fille de Laure Adler, sort son premier roman, Le temps d'une éclipse, aux éditions Stock le 12 janvier 2022. Dans cet ouvrage flambant neuf, l'autrice aborde le sujet de la fausse couche avec une justesse implacable... et pour cause, elle a vécu, elle-même, cette effroyable mésaventure. Cette honnêteté, parfois brutale, lui vaut l'admiration de sa mère, bien sûr, mais lui rappelle également quelques frayeurs passées.

"Quand Paloma est partie vivre aux Etats-Unis, je ne le lui ai pas dit, mais cela a été une grande souffrance de la voir s'éloigner de moi, explique Laure Adler dans les colonnes du magazine Elle. Paloma a eu une enfance compliquée. Paloma, qui n'a pas l'air de s'en souvenir, a traversé une phase très difficile quand elle avait 7 ou 8 ans. Elle est devenue anorexique : elle ne mangeait plus et ne dormait plus." Et si elle est tombée peu à peu dans un puits sans fond, c'est que Paloma Veinstein a réalisé le pire : la mort de Rémi, l'enfant que ses parents avaient perdu avant sa naissance à elle.

J'ai fait trois fausses couches avant la naissance de Léa

Cette tragédie familiale n'est pas vraiment un secret. En 1985, Laure Adler et Alfred, son mari de l'époque, ont fait face à la mort de Rémi, neuf mois, emporté par une maladie. L'écrivaine lui avait consacré le livre A ce soir. Dans le cocon familial, en revanche, elle n'abordait pas tous les jours le sujet. "J'ai fait trois fausses couches avant la naissance de Léa, la soeur aînée de Paloma, à qui l'on a beaucoup parlé de Rémi, rappelle-t-elle. Puis Paloma est arrivée sans crier gare. On était très heureux, Alain et moi, d'attendre un enfant, et, à elle, je n'ai pas parlé de Rémi, ni pendant la grossesse ni après."

Rémi est toujours présent

Laure Adler est maman de quatre enfants. Son aîné a vu le jour en 1970. Rémi est décédé en 1985. Puis elle a accueilli Léa et Paloma, fruit de ses amours avec Alain Veinstein. "Rémi est toujours présent, confirme la femme de lettres. Et la maladie de ma mère, hélas, m'a introduite dans un monde où il revient beaucoup. Pour vous dire la vérité, dans la chambre de ma mère, il y a un pêle-mêle de photos parmi lesquelles se trouve une grande photo de Rémi. Quand j'essaie d'accrocher le regard de ma mère, en face de moi, je le vois..."

Retrouvez l'interview de Laure Adler dans le magazine Elle n°3969 du 13 janvier 2022.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image