Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurent Delahousse : Interview compliquée avec Jean Dujardin et Cécile de France

7 photos
Lancer le diaporama

Cafouillage sur la plateau du journal télévisé de Laurent Delahousse le 17 février 2013. Le beau journaliste avait pour invités, sur France 2, les comédiens Jean Dujardin et Cécile de France en pleine promotion du long métrage d'Eric Rochant, Möbius, ainsi que l'homme politique qui arrête la politique Daniel Cohn-Bendit. Une cohabitation cinématographico-politique qui n'aurait pas été du tout prévue, comme nous l'expliquent nos confrères de Closer (en kiosques le 23 février 2013).

En effet, si l'interview (à retrouver dans notre player vidéo) paraît légérement bâclée, c'est que dans l'oreillette, Laurent Delahousse ne savait plus sur quel pied danser. Le magazine rapporte que l'attachée de presse des comédiens aurait demandé à ce que le député ne partage pas le plateau avec eux, une requête qui n'a pas pu être honorée, direct oblige. L'attachée de presse craignait que des questions politiques soient posées aux acteurs. Laurent Delahousse, lui, a reçu dans l'oreillette des directives totalement contradictoires, ce qui peut expliquer le peu d'assurance du journaliste lors de cette interview, balloté entre ordres et contre-ordres.

Au final, Daniel Cohn-Bendit n'aura pas parlé politique, mais il n'aura pas hésité à s'immiscer dans l'interview. Ainsi, après avoir affirmé à Cécile de France qu'elle était "déjà très belle dans Le Secret", il s'est laissé allé à une blague sur Depardieu. Il a ainsi lancé : "On aurait pu faire jouer le méchant russe par Depardieu", en référence au vilain du film incarné par Tim Roth. Il a ensuite donné son pronostic sur l'Oscar de la meilleure actrice remis par Jean Dujardin dans la nuit prochaine du 24 février. Ainsi, si Jean Dujardin espère le remettre à Emmanuelle Riva, César de la meilleure actrice pour Amour, Daniel Cohn-Bendit préférerait voir triompher Quvenzhané Wallis, très jeune interprète des Bêtes du sud sauvage...

Qui l'emportera ?

Une chose est sûre, Laurent Delahousse n'est pas près d'oublier l'interview...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image