Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le désengagement des Bleus lors du Mondial montré du doigt par des enfants malades !

4 photos
Lancer le diaporama

Après le bide monumental de l'équipe de France à la Coupe du Monde, les cadres - Patrice Evra, Eric Abidal ou encore Thierry Henry - nous avaient promis des explications, toute la vérité. Nous n'aurons eu droit qu'à de plates excuses et l'étalage inutile de leurs regrets. La mauvaise blague s'est poursuivie hier avec l'audition de Raymond Domenech à l'Assemblée nationale, où comme à son habitude, il a dégagé en touche.

Aujourd'hui, le maillot des Bleus ne fait plus rêver. D'ailleurs il ne s'en vend plus, mais cela ne veut pas dire qu'il est perdu pour la publicité. Au lendemain de leur défaite, Playstation a attaqué les Bleus avec une affiche choc représentant un coq décapité !

La Fondation Motrice, qui finance la recherche sur la paralysie cérébrale, a décidé d'employer la même stratégie que Playstation. L'objectif étant a contrario de récolter des dons avec une nouvelle campagne où l'on peut lire : "Certains refusent de courir, quand des enfants rêvent simplement de marcher."

Le communiqué indique que "dans un contexte sportif où certains renoncent, il y a aujourd'hui en France des milliers d'enfants atteints de Paralysie Cérébrale qui ne peuvent pas se déplacer, et qui rêvent de pouvoir marcher. Ils se battent au quotidien pour que leur situation change." Un peu démagogique ?

Le président de l'association, le Dr Alain Chatelin, s'en est défendu, ce matin, sur Europe 1 : "Le but n'est pas d'être agressif, nous voulons que les gens pensent à autre chose. Tout le monde s'agite autour du foot, mais il y a d'autres priorité, comme des enfants qui ne peuvent pas marcher." Le docteur insiste également sur l'argent brassé par les Bleus : "Nous voyons tout l'argent qui est mis dans ce sport, pour un résultat qui est nul. On se dit que peut-être si on soutenait des causes qui touchent l'enfant, avec un peu de moyens, on pourrait amener beaucoup de choses."

Démago ou pas, cette campagne réussit en tout cas son objectif, faire parler de la Fondation motrice.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image