Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le phénomène Castle : Comment cet écrivain arrogant est-il devenu la nouvelle star du petit écran ?

Initialement prévue sur TF1, la série Castle est finalement diffusée sur France 2 pour remplacer les grosses productions américaines qui faisaient autrefois le bonheur des soirées de la chaîne (FBI, portés disparus, Closer...). Tout le monde était content : TF1 se débarrassait ainsi d'une série qui traînait dans ses cartons depuis un an (comme la saison 1 de Dexter qui a eu du mal à sortir sur nos écrans...) et France 2 trouvait une série intéressante qui méritait d'être testée. Un deal honnête. Sauf que TF1 n'imaginait peut-être pas que Castle aurait un si gros succès... et doit actuellement s'en mordre les doigts !

Lancé en prime time pendant la période estivale (qui sert de période d'essai pour certains programmes), la série Castle a enregistré des audiences allant crescendo jusqu'à concurrencer L'amour est dans le pré (le gros succès de M6) et jusqu'à enterrer Joséphine, Ange gardien (l'une des fictions phares de TF1).

Comment expliquer un tel succès pour cette série dont France 2 diffuse actuellement la saison 2 (la saison 3 débutera sur ABC ce soir) ? Décryptage, aidés par Télé 7 Jours et Télé Loisirs, en kiosques ce jour.

Castle et Beckett : l'alchimie évidente

Le succès de la série Castle repose évidemment sur les deux héros : l'écrivain à succès Rick Castle (joué par Nathan Fillion) et la fliquette Kate Beckett (Stana Katic).
Rick Castle a écrit plusieurs best-sellers avec son héros Derek Storm, mais las de ce personnage, Castle décide de le "tuer" et de chercher une nouvelle muse pour une nouvelle héroïne. Il parvient à jouer de ses relations (le maire notamment) pour suivre l'inspecteur Kate Beckett qui va lui inspirer la nouvelle héroïne de ses romans : Nikki Heat.

Ce Castle, qui est un boulet, se révèle d'une aide précieuse sur les enquêtes criminelles et de fil en aiguille une relation très particulière s'instaure entre les deux héros. Chien et chat, ils sont très différents : elle est carriériste et animée par la volonté de faire régner la justice après que sa mère a été assassinée (le meurtrier n'a jamais retrouvé) ; il est charmeur, adorateur des soirées jet-set, est père d'une adolescente plus mature que lui et doit gérer une mère (ex-comédienne) absolument fantasque.

Différent, il amène la lumière dans le monde sombre de Beckett et rapidement, un jeu de séduction très subtil s'installe. A la question "êtes-vous ensemble ?" Castle se plaît à répondre systématiquement : "Pas encore". Quel taquin ! Si rien ne se passe entre eux, la jalousie finit pourtant par poindre lorsque chacun trouve une moitié...

Castle et Beckett forment un duo inébranlable comme Starky et Hutch... ou Turner & Hootch ! Entre les deux acteurs, l'alchimie est parfaite, la répartie est efficace et l'horreur des meurtres se mêle merveilleusement bien à leur humour et à leur glamour.

Castle : so charming !

Il faut dire que cette "alchimie" est en grande partie dûe à Castle. Si son interprète Nathan Fillion a dû attendre 38 ans pour devenir une star (certains se souviennent peut-être de son passage dans Desperate Housewives ou encore dans Dr Horrible, une webserie avec Neil Patrick Harris), aujourd'hui, il en profite.
Le voici donc parfait en écrivain rock'n'roll qui signe des autographes sur les seins des filles et aime être le centre de toutes les attentions. Prétentieux... mais terriblement drôle (encore plus en V.O. !) : Castle est tout simplement irrésistible. Et dire que les créateurs ont choisi le nom de Rick Castle parce qu'en phonétique, ça donne "Rick Assole" (Rick connard)... Asshole, oui, mais absolument charmeur !

Beckett : glaciale... mais drôle !

Tellement charmeur que Beckett finit peu à peu par se laisser séduire par cet écrivain qui imagine des meurtres comme ses livres. Même si elle ne se l'avoue pas, la sérieuse et carriériste Beckett est ravie de son partenariat avec Castle : une collaboration qui la rend plus humaine, plus drôle et plus touchante...

Des seconds couteaux bien choisis

Ce qui n'est pas pour déplaire aux seconds couteaux : les Detective Ryan (joué par Seamus Dever) et Esposito (joué par Jon Huertas). Bien qu'ils soient sous les ordres de Beckett, Ryan et Esposito sont les premiers fans des bêtises de Castle. Et la synergie formée par ces trois-là renforcent le rôle de Beckett en maman dépassée... Castle, Ryan et Esposito ? Trois sales gosses aussi professionnels qu'immatures !

La tendance du consultant

Mais surtout, la valeur ajoutée de la série Castle est sans conteste ce rôle de consultant campé par Castle. Car les sériephiles l'auront deviné : avoir un consultant dans une série, c'est tendance. Évidemment, il y a toujours les séries purement policières comme Les Experts ou Law and Order, mais les séries policières les plus médiatisées en ce moment s'appellent Lie to Me, Bones, The Mentalist ou Castle. Le point commun ? Un binôme formé d'un policier... et d'un non-flic.
Le charmeur et manipulateur mentaliste Patrick Jane (joué par Simon Baker) se révèle aussi efficace que le détecteur de mensonges humain Cal Lightman (Tim Roth). De la même façon que Castle est aussi utile qu'une Temperance Brennan (Emily Deschanel). Les policiers n'y arrivent plus tout seuls, une aide extérieure (qui apporte la légèreté aux enquêtes criminelles) est désormais la bienvenue.
Autre nouvel ingrédient incontournable : la tension sexuelle entre deux personnages

Ces duos qui font une vivre une tension sexuelle...

Évidemment, tout le monde attend que Castle se jette enfin fougueusement sur Beckett. Comme tout le monde attend que Jane (The mentalist) plaque fougueusement Lisbon contre un mur. Tout comme on attend que Brennan (Bones) chevauche fougueusement l'agent Booth. Tout comme on attend que DiNozzo et Ziva avouent ce qu'ils ont fait (saison 7 de NCIS, actuellement diffusée sur M6...). Cette tension entre deux personnages apporte l'addiction auprès des ménagères qui attendent qu'ils concrétisent enfin : tout le monde espère en sachant pourtant que c'est bien l'alimentation du fantasme qui rend possible cette addiction. Si les duos sus-nommés s'affichent en couple... l'intérêt disparaît.

Un couple qui n'en est pas un, des enquêtes criminelles originales, un personnage arrogant mais drôle, une héroïne cynique et amusante : ABC aux Etats-Unis (et France 2) ont trouvé la formule miracle pour les saison 1 et 2. De quoi enterrer définitivement Les Experts ? C'est ce que la saison 3 (avec la présence de Lee Tergesen, le méchant de Code Lisa) nous confirmera. Ou infirmera.

Allyson Jouin-Claude

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Notre interview "vénère" de Charlize Theron et Seth Rogen, à l'affiche de la comédie "Séduis-moi si tu peux !", le 15 mai 2019 au cinéma.
Le top Shanina Shaik dévoile un extrait du Diamond Ball de Rihanna avec Pharrell Williams, le 12 septembre 2019 sur Instagram.
Laeticia Hallyday et Jean Reno sur Instagram.
Lindsey Vonn au micro de Nelson Monfort pour France Télévisions à Roland-Garros le 30 mai 2019 à Paris.
L'anniversaire de Romeo Beckham le 1er septembre 2019.
M. Pokora, Christina Milian et Violet à Universal Studios- 15 août 2019.
Khloé Kardashian et son nouveau nez- 5 septembre 2019.
Khloé Kardashian et son nouveau nez- 5 septembre 2019.
Cody Simpson vient rendre visite à Miley Cyrus à l'hôpital- 8 octobre 2019.
Hélène Darroze dans "Vivement Dimanche"- 30 juin 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel